×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:3413 Le 29/11/2010 | Partager

    . OCP: Important programme d'investissement à Jorf Lasfar Le groupe Office chérifien des phosphates (OCP) vient d’annoncer le lancement d'un important programme d'investissement à Jorf Lasfar. Objectif: augmenter sa capacité de production de diammonium phosphate (DAP) et de monoammonium phosphate (MAP). Ce projet fait partie d'un vaste programme d'investissement d'une enveloppe de 7 milliards de dollars (environ 58,96 milliards de DH) sur 7 ans. Il comprendra la construction de 4 usines de production de DAP et de MAP, d'une capacité d'un million de tonnes par an chacune. Leurs construction et mise en service s'étaleront sur la période de juillet 2013 à juillet 2015, précise le groupe. Une extension qui fera du Maroc le plus important fournisseur de phosphate, d'acide phosphorique et de DAP/MAP.. Fitch confirme la note de soutien extérieur de SGMB Fitch Ratings confirme la note de soutien extérieur «2» attribuée à la Société générale marocaine de banques (SGMB). Selon l’agence de notation, «cette note reflète la forte volonté du principal actionnaire de la banque, le groupe Société Générale, d’apporter son soutien en cas de besoin, ainsi que sa capacité à le faire». En effet, SGMB est détenue à 57% par la maison-mère française qui dispose d’une large représentation au conseil d’administration et occupe des fonctions-clés au sein de sa direction.. CDM: Retrait de la notation par Fitch Après avoir confirmé la note de soutien extérieur «2» du Crédit du Maroc, Fitch Ratings la lui a retirée immédiatement. D’ailleurs, «l’agence n’assurera désormais plus la notation ni la couverture analytique de cet établissement», est-il indiqué. La note a été retirée car «Fitch a estimé que son maintien n’était plus pertinent pour la couverture qu’elle a proposée». Cependant, cette note reflète, comme pour SGMB, la volonté du Crédit Agricole S.A, l’actionnaire majoritaire de CDM, d’apporter son soutien en cas de besoin et sa capacité à le faire.. Bourse: Timar, trois ans après l’IPO Introduite en Bourse depuis juillet 2007, Timar, société familiale, fait très peu parler d’elle. Pour y remédier, le management de la société d’affrètement va présenter, jeudi 2 décembre, le bilan de ses trois premières années passées à la Bourse, ainsi que ses perspectives pour les années à venir. . Balance des paiements: Refonte du dispositif de déclarations L’Office des changes vient de mettre en place une nouvelle version de l’Instruction 5 de 2006, relative à l’établissement de la balance des paiements. Cette nouvelle mouture, qui concerne particulièrement les établissements de crédit et les banques offshore, constitue le référentiel pour la codification des différentes catégories des transactions avec l’étranger. Elle vise, entre autres, à harmoniser et faciliter les transmissions de données par électronique ainsi que la mise à jour du code-répertoire afin de prendre en compte les opérations récemment libéralisées et celles dont le volume a fortement augmenté. . Aérien: Nomination africaine pour Benhima Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc (RAM) a été élu, à Addis-Abeba, président de l'Association africaine des compagnies aériennes (Afraa) pour un mandat d'une année, lors de la 42e assemblée générale de l'association.L'Afraa regroupe 45 compagnies Africaines membres ainsi qu'une centaine de partenaires industriels. L'Association a pour vocation d'encourager et d'accompagner les compagnies du continent dans leur développement des services de transport aérien sûrs et efficaces en Afrique.. Maroc/AFD: Un prêt de 240 millions d'euros L'Agence française de développement (AFD) vient d'approuver deux nouveaux prêts au Maroc, pour un montant total de 240 millions d'euros (environ 2,67 milliards de DH). Le premier financement, de 220 millions d'euros (environ 2,45 milliards de DH), a été accordé à l'Office national des chemins de fer (ONCF) pour financer la première ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV). Le 2e prêt, de 20 millions d'euros (223,1 millions de DH) à l'Office national de l'eau potable (Onep), participera au financement de la première phase du Programme national d'assainissement du Maroc. Au total, les octrois de l'AFD pour l'année 2010 en faveur de projets au Maroc s'élèvent à 298 millions d'euros.. Election de la commission d'enquête sur les incidents de Lâayoune Les membres et structures de la commission parlementaire d'enquête sur les événements de Laâyoune ont été élus samedi dernier. La présidence est revenue à Rachid Talbi Alami, alors que les postes de vice-présidents ont été attribués respectivement à Mohamed El Araj, Latifa Bennani Smires, Sâad Eddine Al Othmani et Mohamed Moubdie. Ahmed Zaïdi est nommé rapporteur du comité et Ouadii Benabdallah, secrétaire. Il a été également procédé à l'élection des rapporteurs-adjoints: Hamid Narjis, Mustapha El Ghazoui et Chaoui Bellassal.. Mediator: Le ministère de la Santé réagitL’article sur le médicament Mediator paru sur l’Economiste (cf, www.leconomiste.com, édition du 26 novembre 2010), a fait réagir le ministère de la Santé. Un communiqué confirme que le Mediator n’est plus commercialisé sur le marché national depuis décembre 2009. Une large campagne d’information a été menée auprès des professionnels de la Santé, dont les prescripteurs des secteurs public et privé. Le ministère a procédé en décembre 2009 à l’évaluation du rapport bénéfice/risque de la spécialité pharmaceutique à base du principe actif Benfluorex, commercialisée sous la dénomination Mediator® et a ordonné le rappel de tous les lots disponibles de cette spécialité sur le marché national.. Mutuelle générale: Reprise du procèsLe procès de l’affaire de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) devrait avoir lieu demain mardi au tribunal de Salé. A rappeler qu’une vingtaine de personnes sont mises en cause dans ce dossier dont 14 en détention provisoire. A la veille du procès, le collectif des familles et amis des prévenus s’est mobilisé, en organisant une rencontre avec la presse en fin de semaine dernière à Rabat. La principale revendication est d’activer les procès. Le collectif estime également que la qualification des accusations n’est pas justifiée du fait que la Mutuelle ne gère pas des fonds publics. A noter que les prévenus sont poursuivis, entre autres, pour «détournement et dilapidation de deniers publics».

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc