×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2874 Le 06/10/2008 | Partager

    . Bourse: Un peu de répit Il semble que le calme a été retrouvé à la Bourse. En témoigne le comportement des indices lors de la séance du vendredi dernier. Le Masi termine la semaine sur une bonne note pour gagner 0,33% à 12.529,32 points. Idem pour le Madex qui s’apprécie de 0,42% pour clôturer à 10.304,92 points. Cela porte leurs performances annuelles à respectivement -1,30 et -1,52%. La capitalisation, quant à elle, s’améliore pour passer à près de 600 milliards de DH. En termes d’échanges, la séance de clôture hebdomadaire a connu un volume relativement intéressant. Exclusivement réalisé sur le marché central, il dépasse 677 millions de DH. Contrairement à la séance du 30 septembre, Addoha monopolise le marché avec un volume de 267 millions de DH pour plus de 868 transactions. Rappelons que le titre a longtemps été réservé à la baisse durant cette séance. Il s’est déprécié de 1,87% à 155 DH. Second volume du marché, AWB se reprend pour croître de 4,64% à 292 DH et 83 millions de DH pour 147.126 transactions. CGI, pour sa part, arrive troisième des volumes avec près de 80 millions de DH. L’action progresse d’un petit 0,05% à 2.000 DH. Le quatrième plus important volume revient à BMCE (62 millions de DH). La valeur bancaire stagne à 289 DH. Enfin clôturant le top 5 des volumes, Itissalat Al-Maghrib s’affaisse de -1,14% à 173,50 DH avec plus de 45 millions de DH d’échanges, soit 131.909 transactions. . Bourse/Addoha: Sefrioui confiantLes corrections dont étaient victimes les immobilières justifient aux yeux d’Anas Sefrioui, président du groupe Addoha, l’importance de ce secteur au niveau de l’économie marocaine. «L’immobilier est lié à d’autres secteurs, en l’occurrence aux matériaux de construction et à l’activité bancaire», a-t-il confié. Au sujet des résultats semestriels, qui auraient été en deçà des attentes, Sefrioui explique que «les fondamentaux n’ont pas changé, au contraire, ils sont renforcés de jour en jour». . Bourse: Le Maroc offre encore du potentielLes analystes français trouvent que le Maroc reste toujours attractif et qu’il faut profiter «de la croissance de la consommation et de la demande d’infrastructures au Maroc». L’intérêt porte notamment sur le fonds Atlas Maroc géré par la société Atlas Gestion qui offre, en dépit d’une valorisation élevée, un positionnement intéressant. Au mois d’août, le fonds était investi à hauteur de 9,13% dans le promoteur immobilier Douja Promotion, et à 8,31% dans Maroc Telecom. Atlas Maroc est bien diversifié, avec 35% des actifs investis dans la banque et les services financiers.. L’ONA présente ses résultatsLa conférence des résultats semestriels du groupe ONA se tiendra demain 7 octobre à 15 heures à l’hôtel Sheraton de Casablanca. La retransmission en ligne se fera simultanément à partir du site web du groupe: www.ona.ma. . Gaz: Des tracesL’entreprise d’exploration britannique, Circle Oil, indique avoir découvert dans le Gharb des indices pouvant laisser espérer une poche de gaz. Elle lance en ce moment sur la place de Londres un appel à financements pour poursuivre ses travaux. Du côté marocain, on se montre très prudent sur les opportunités de cette découverte. La ministre de l’Energie et des Mines, Yasmina Benkhadra, précise que le sous-sol du Gharb présente fréquemment de petites, voire de très petites poches de gaz, mais qui, de ce fait, sont inexploitables.. GSM: Saturation du réseau pendant l’AïdDe nombreux clients de Maroc Telecom se sont plaints de congestionnement du réseau la veille et le jour de l’Aïd dans de nombreuses villes. Non seulement les appels ne passaient pas, mais aussi la messagerie. Une situation que des techniciens de Maroc Telecom attribuent à un congestionnement au niveau des BTS. En clair, la plupart des antennes GSM ont été surbookées compte tenu du volume des appels effectués en même temps. Une forte pression qui s’est traduite par une saturation exceptionnelle du réseau chez l’opérateur historique.. Transport: Grève des chauffeurs le 8 octobreLe Groupement des transporteurs marocains, affilié à l’Union marocaine de l’action, a appelé à «une grève ouverte nationale à partir du mercredi 8 octobre. Selon Mohammed Metali, secrétaire national de la Fédération des chauffeurs de poids lourds qui regroupe 31 syndicats et associations, le débrayage sera observé par les camionneurs, tous poids confondus, ainsi que par les grands taxis. Les revendications avancées par le Groupement tiennent surtout au projet du code de la route, les normes de sécurité de la route et les conditions de travail des conducteurs. Du côté de la Fédération générale des transports sur ports et routes, on tient à minimiser le mouvement qui, selon Abdelghani Berrada, trésorier de cette organisation et secrétaire général de l’Association du transport moderne, ne concerne que «2 syndicats regroupant le transport de ramassage». N’empêche que cette fédération a saisi le ministère de tutelle ainsi que les départements de l’Intérieur et de la Justice, pour «qu’ils sécurisent le droit au travail en cas de dépassement». . Mesure d’audience: Bientôt la radio!Marocmétrie, qui mesure l’audience des chaînes publiques, va prochainement s’attaquer aux radios. Elle va s’appuyer sur un sondage téléphonique. Les détails de cette future enquête n’ont pas été fixés, à commencer par la date de lancement. Notons que pour les télés, Marocmétrie recourt plutôt à un audimètre placé chez les 767 foyers sondés. Par ailleurs, le Liban et le Maroc sont les seuls pays arabes qui se sont lancés dans la mesure d’audience TV. Il semblerait que l’expérience ait même été interrompue dans le pays du Cèdre. Au niveau du continent noir, l’Afrique du Sud est également le seul pays à sonder ses téléspectateurs. . Marrakech sans eauMarrakech a vécu un week-end sans eau. Les pluies torrentielles qui se sont abattues jeudi dernier ont fortement perturbé les réseaux d’approvisionnement d’eau potable. A l’heure où nous mettions sous presse, les responsables de la Radema et l’Onep n’ont toujours pas pu rétablir la situation.. Hooliganisme à Marrakech Une véritable guerre de rues à Marrakech a suivi le match qui a opposé le KACM et le WAC samedi dernier. Le hooliganisme a frappé de nouveau. Bagarre entre supporters, casse de voitures et agressions ont marqué cette soirée footballistique. Plus de 50 personnes auraient été blessées lors des affrontements. A noter que quelque 17.000 spectateurs ont suivi ce match qui s’est soldé par un nul 1-1.. Résultats semestriels: BMCE Bank reçoit les analystesPour dévoiler ses résultats au premier semestre 2008, BMCE Bank tient aujourd’hui à 9h30 à son siège une conférence presse-analystes.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc