×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1619 Le 09/10/2003 | Partager

. Le Souverain à FèsC'est hier mercredi que SM le Roi Mohammed VI a regagné le Royaume, au terme d'une visite au Mexique. Le Souverain est arrivé à l'aéroport Fès-Saïss. . Marché monétaire: Les swaps de change arriventBank Al-Maghrib vient d'annoncer la mise en place d'un nouvel instrument de régulation du marché monétaire par le recours aux opérations de swaps de change. En clair, cela signifie que la Banque centrale peut dorénavant, par appel d'offres ou par voie de procédures bilatérales, acheter ou vendre du dirham au comptant contre devises et simultanément le revendre ou le racheter à terme à une date et à un cours de change prédéterminé.Ces opérations sont destinées au retrait ou à l'apport de liquidités au marché monétaire.Cette mesure qui est entrée en vigueur hier mercredi 8 octobre constitue, indirectement, un nouveau pas dans la libéralisation du marché des changes.. Maroc/UE: La signature de l'accord retardée L'officialisation de l'accord agricole accuse du retard. Officiellement prévue mardi 7 octobre à Bruxelles, la signature du protocole a été retardée pour des “questions juridiques”. Selon des sources proches du dossier, il s'agirait cependant de “simples détails techniques”. Rappelons que les deux parties étaient parvenues à un consensus la semaine dernière sur les points les plus “politiques” des négociations, qui concernent les exportations marocaines de tomates et les ventes de céréales de l'UE. . Code du travail: Les décrets d'application prêtsLes projets de décrets du code du travail sont fin prêts. Ils viennent d'être soumis aux partenaires sociaux pour consultation. Ces projets arrêtent par exemple la liste des secteurs dans lesquels les contrats à durée déterminée pourront être conclus. Une réunion au ministère de l'Emploi était programmée hier mercredi 8 octobre. A l'heure où nous mettions sous presse, elle n'avait pas encore démarrée.. Groupe sur les labels alimentairesL'OMC a formé un groupe de travail sur la demande de l'UE de labéliser certaines productions alimentaires, de manière à les protéger des productions identiques mais en provenance d'autres origines. Ces labels peuvent servir de mesures protectionnistes abusives ou inversement préserver réellement l'intérêt des consommateurs. De la décision que prendra ce groupe dépendra aussi une partie de la politique agricole marocaine, qui penche aussi vers la labélisation. Ce sont deux grands concurrents de l'Union européenne, l'Australie et les Etats-Unis, qui ont demandé la formation de ce groupe de travail.. Le système judiciaire commercial sous la loupeLe ministère de la Justice et l'Usaid organisent le 22 octobre au Hyatt Regency de Casablanca une rencontre sur la modernisation du système judiciaire commercial marocain. L'idée du projet a germé en 2000, lorsque le ministre de la Justice et l'Usaid ont signé une convention d'assistance technique visant notamment à moderniser les tribunaux de commerce sur le plan technologique, la gestion et administration, et formation des magistrats. Comment la législation doit-elle s'adapter compte tenu notamment de l'accord de libre-échange en cours de négociation entre le Maroc et les Etats-Unis? Un panel de juristes et d'experts marocains, le ministre de la Justice, le président de l'AmCham et d'autres personnalités participeront à élaborer des réponses concrètes, sur la base d'un rapport marocain d'évaluation de la législation commerciale. . Des “flics” américains à l'ambassade USLes Américains renforcent leur dispositif sécuritaire dans les ambassades. Des fonctionnaires du département de la sécurité intérieure (département de la Homeland Security) seront déployés à partir de 2004 dans 5 pays musulmans présentant une menace terroriste, dont le Maroc. But: contrôler la délivrance des visas. Les autres pays sont l'Egypte, l'Indonésie, le Pakistan et les Emirats Arabes unis. Les agents détermineront si oui ou non le candidat constitue une menace éventuelle pour les USA. La raison d'être du DHS est de protéger le territoire et la population des Etats-Unis, en particulier contre les attaques terroristes. Il doit aussi contribuer à la “guerre contre la drogue” en coupant les liens qui unissent le trafic de drogue au terrorisme.. Travail temporaire: Une nouvelle associationUne nouvelle association de travail temporaire vient de voir le jour. Elle a pour nom AETTTO (Association des entreprises pour le travail temporaire transparent et organisé). Derrière ce projet, sept sociétés spécialisées dans le travail temporaire qui veulent s'inscrire dans un projet global d'organisation et de modernisation du monde du travail. Le lancement officiel s'effectuera le 15 octobre.. Un nouvel indice boursier pour les pays arabesDow Jones Indexes va lancer au premier trimestre 2004 un nouvel index destiné au pays arabes. Celui-ci sera calculé sur la base de 50 blue chips de la région. Le Maroc fait partie d'une première liste composée des Emirats arabes unis, la Tunisie, le Qatar, Oman, la Palestine, l'Egypte, la Jordanie, le Liban et le Bahreïn. . Reprise des investissements au second semestreLa Commission des Investissements tenue le 7 octobre en présence du Premier ministre Driss Jettou a examiné 16 projets d'investissement.Les projets bénéficiaires de la contribution du Fonds Hassan II nécessiteront un investissement global de 38,3 millions de DH. Le Fonds est sollicité à hauteur de 2,8 millions de DH. Parmi les secteurs concernés, les composants automobiles, le textile et les chaussures dont une partie de la production sera destinée à l'exportation. Ces projets permettront la création de 295 emplois dans les villes de Tanger, Casablanca, Mohammédia et Fès.La Commission a par ailleurs approuvé des projets de conventions d'investissement dans l'industrie (traitement des phosphates), la joaillerie, le tourisme et l'agro-industrie.Enfin, des dossiers d'investissement dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de la distribution alimentaire ont été soumis à l'arbitrage du Premier Ministre.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc