×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1614 Le 02/10/2003 | Partager

. Aznar au Maroc Le président du gouvernement espagnol, Jose Maria Aznar, fera une visite officielle au Maroc, probablement début décembre, pour officialiser la réconciliation entre les deux pays après les tensions politiques et économiques qui avaient abouti en 2002 au rappel de l'ambassadeur marocain. En janvier dernier, Madrid et Rabat se sont réconciliés en échangeant à nouveau leurs ambassadeurs. Selon un porte-parole d'Aznar, le voyage aura lieu les 8 et 9 décembre, mais la date n'est pas définitive. . Conseil de gouvernement: Le menu d'aujourd'hui Le Conseil de gouvernement qui se réunira aujourd'hui jeudi sera marqué par un exposé du ministre des Habous et des Affaires islamiques sur son département et sur les perspectives des affaires religieuses. Le Conseil examinera un projet de décret fixant les conditions et les modalités de conclusion des marchés des travaux urbanistiques exécutés pour le compte de l'Etat, ainsi que leur gestion et leur contrôle. Le Conseil examinera enfin trois conventions internationales.. Somacovam passe dans le giron de BCMLa BCM vient d'acquérir la société de Bourse Somacovam plus connue par son activité dépositaire que par l'intermédiation et qui était détenue par la SNI. D'un autre côté, la BCM vient de récupérer les 50% détenus par Casa de Madrid dans sa filiale Attijarri Immobilier qu'elle contrôle à présent à 100%. . Plan Azur: Des écologistes sonnent l'alerte Les écologistes de la région de Saïdia Ras El Ma, se présentant en tant que membres de l'association “Humaines et environnement ” s'opposent au projet de station balnéaire prévu dans cette région dans le cadre du plan azur. Ils avancent l'effet négatif de ce projet sur l'environnement. Les écologistes exigent, dans un communiqué, qu'une étude publique et indépendante soit établie pour déterminer l'impact de la station balnéaire sur l'environnement. Les membres de l'association demandent également au gouvernement de “renoncer à ce projet et de transformer l'enveloppe dédiée à cette station en faveur d'un réseau d'écotourisme”. Pour eux ce projet de station balnéaire “met en péril” la biodiversité de ce site naturel.. Téléphonie mobile: L'Algérie à grands pasL'Algérie annonce le lancement du processus d'octroi de la troisième licence de téléphonie mobile. Cette annonce intervient deux ans après l'ouverture à la concurrence du GSM en Algérie. La troisième licence devrait être attribuée avant la fin de l'année. Le gouvernement d'Alger ne divulgue pas le prix de cette licence mais selon les spécialistes, elle devrait rapporter à l'Etat entre 200 et 300 millions d'euros. A ce jour, l'Algérie connaît deux opérateurs de téléphonie mobile : l'opérateur historique public, Algérie Télécom (AT), qui ne compte que 140.000 abonnés, et Orascom Télécom Algérie (OTA), qui compte un million d'abonnés, après un an et demi d'activité. Le potentiel est intéressant: le parc devrait atteindre 10 millions d'abonnés. Du coup, les grands opérateurs sont intéressés par cette troisième licence: Telefonica, Qatar Telecom, Vodafone. On cite même le nom de Maroc Telecom…. Les étudiants de l'ENIM en colèreLes étudiants de l'Ecole nationale de l'industrie minière (ENIM) ont manifesté, sous la pluie, hier vers midi dans les rues du quartier Agdal à Rabat. Les étudiants et étudiantes ont défilé dans les rues pieds nus et vêtus de grands sacs-poubelles pour dénoncer la situation critique de leur école et les “mauvaises conditions” de la scolarité dans cet établissement. Les manifestants “ont réclamé la démission du ministre de l'Industrie et du Commerce” (ministère de tutelle). --------------------------------. Précisions Le Président du parti Attajdid wal Insaf (Renouveau et Equité) Chaquir Achehbar, précise que Latifa Maâroufi n'occupe plus le poste de vice-présidente comme elle le prétend dans un document envoyé à “L'Economiste”( cf.www.leconomiste.com). Achehbar précise toutefois qu'elle est toujours membre du conseil national.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc