×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
De bonnes sources

Les scoops de la semaine

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

TVA, restructuration de taux?
Les professions d'expertises et autres cabinets conseil, aujourd'hui taxées à 12%, souhaitent une restructuration des taux de TVA frappant leurs prestations, de manière à ce que leurs clients bénéficient de la possibilité de récupérer la taxe. Ces professions, notamment les experts comptables, demandent que cette proposition soit prise en compte dès la prochaine loi de Finances pour 1992 et que donc il soit mis fin aux "ruptures de chaîne". Pour le client, un taux de 19%, récupérable, est en effet jugé plus avantageux qu'un taux de 12%, non récupérable.

L'ENTENTE a remis sur le marché sa multirisques industriels
La compagnie d'assurance L'ENTENTE commercialise à nouveau son Assurance Multirisques Industriels, après un temps de suspension, au cours de l'été, "dû à un quiproquo avec le ministère des Finances", indique la Compagnie. Elle a légèrement remanié le montage de son produit, notamment sur la question des réductions pour franchises. La Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale (Ministère des Finances) a suivi l'argumentaire de la compagnie et ceci constitue un assouplissement dans l'interprétation des textes, pour ce qui concerne les nouveaux produits.

Vidéo pour le "clients" de la Douane
L'Administration des Douanes est en train de préparer des cours de sensibilisation et de formation aux nouveautés techniques à introduire dans les prochains mois. Ces cours, testés en ce moment avec notamment le concours de la CFCIM, seront filmés et présentés sous forme de cassettes vidéo. Ces cassettes seront distribuées dans les services de la Douane, mais aussi et surtout à l'extérieur, précise le Directeur général, M. Jaï Hokimi. Outre les transitaires, destinataires obligés, ces cassettes seront adressées aux entreprises importatrices et exportatrices, chez qui la Direction des Douanes remarque une rapide élévation des compétences en matière de gestion des relations avec la Douane.

IBM à nouveau victime de rumeurs
L'Agence IBM-Maroc a été à nouveau victime de rumeurs en Septembre et Octobre. En réalité, rien ne peut être modifié chez elle avant que ne soient remises les conclusions de l'étude qui commencera, pour la partie qui concerne le Maroc, courant 1992. M. Jacques Hopital, Directeur de l'Agence Maroc, indique que "partenaires et employés seront de toutes façons impliqués dans le processus de l'étude".

L'oeil professionnel au SITEB
Les professionnels de l'informatique sont d'accord pour retenir du SITEB:
- la présence de tous les constructeurs, signe qu'ils tablent sur un fort développement du marché marocain pour les tous prochains mois;
- l'arrivée des très gros systèmes, signe de la maturation du marché et de son évolution vers les équipements lourds, en hard comme en soft;
- le "triomphe" des portables;
- le centrage des intérêts des visiteurs sur les applications.

Trafic de faux billets de 100 DH
Par l'intermédiaire d'Interpol, les polices marocaine et italienne ont mis fin, en Août-Septembre, à un trafic de faux billets de 100 DH. L'imprimerie, contrôlée par une filière italo-yougoslave, se trouvait en Italie. Les autorités monétaires marocaines indiquent que les montants mis en circulation ont été faibles.
Par ailleurs, elles précisent qu'elle surveillent l'importation des nouveaux photocopieurs qui sont performants au point de pouvoir réaliser des copies en couleurs à l'identique. En fait, le risque de reproduction de billets par photocopie demeure limité en raison des dispositifs sévères entourant la circulation du papier de sécurité, sur lequel est imprimée la monnaie.

Publicité: Concertation annonceurs-agences-médias
A l'initiative de l'ADAM (Association des Annonceurs du Maroc), se tient le 24 octobre, une réunion groupant des représentants des annonceurs, des agences-conseil et des supports de publicité. L'objectif est une coordination sur les grandes questions de la publicité. La création d'une structure commune est envisagée.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc