×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Les PME françaises, vedettes à l'étranger

Par L'Economiste | Edition N°:1674 Le 31/12/2003 | Partager

. 39e palmarès des leaders français à l'international Les entreprises françaises implantées à l'étranger ont accusé un repli de 4% de leur activité internationale en 2002. C'est ce qu'a publié Le Moniteur du commerce international (MOCI) dans une récente édition consacrée au 39e palmarès des leaders français à l'international. Au total, 2.500 sociétés françaises, PME vedettes ou grands groupes, ont été recensées. Elles ont totalisé 943,7 milliards d'euros en terme de chiffre d'affaires à l'international (CAI). Soit le triple des exportations françaises de 2002 (326,2 milliards d'euros). Mais ce chiffre est en baisse de 4% par rapport à l'année 2001. Après une progression continue (+7% en 2001, +32% en 2000), l'activité à l'international des entreprises françaises a connu un grand recul. Ainsi, 40% des entreprises classées (soit 1.002) ont enregistré des stagnations (-1%) et le plus souvent de franches baisses de leur chiffre d'affaires en 2002. En revanche, les PME-PMI s'en sortent plutôt bien. Elles représentent 42% des entreprises classées (1.041 unités) et conservent un taux de croissance positif de leur activité à l'international. Elles ont totalisé en 2002, un chiffre d'affaires à l'international de 29,15 milliards d'euros, soit 3,1% du total. Figure en tête du classement général le géant pétrolier Total, malgré une baisse de 1,65% de son CAI entre 2001 et 2002. Il est suivi par PSA Peugeot Citroën qui s'est classé 5e lors du 38e palmarès. Le constructeur automobile a enregistré une hausse de son activité à l'international de près de 10,4% entre 2001 et 2002. C'est Carrefour qui arrive en troisième position. Le géant de la grande distribution a été pénalisé par le contrecoup du reflux de la consommation mondiale. En outre, le palmarès des meilleures progressions de chiffre d'affaires à l'international réserve des surprises, comme à l'accoutumée, précise Le Moci. La première place est revenue à Sportfive, l'étoile naissante du marché mondial des droits sportifs. Elle a réalisé un chiffre d'affaire de 437 millions d'euros, en hausse de 3.271%. Elle est suivie par SDV Oilfield Doba Logistics, qui a cumulé un chiffre d'affaires de 128 millions d'euros (+2.031%). La troisième place est réservée à Steria, société de services informatiques (587 millions d'euros du CAI, en hausse de 659%). Par secteur, sur les 2.500 entreprises classées, 13,44% opèrent dans la branche énergie, 11,33% dans les matériels de transport terrestre et 10,8% exercent dans le commerce.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc