×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:51 Le 29/10/1992 | Partager

    M. Bennani a terminé sa mission auprès de la B.D.M.

    M. Mohamed Bennani vient de rentrer du Mali où il était Directeur Général de la Banque de Développement du Mali. Il y avait été chargé du redressement de la banque, ce qu'il a réalisé avec une avance sur le calendrier prévu.

    M. Bennani est né en 1949 à Fès dans une famille d'enseignants. Il a passé son Bac au lycée mixte de cette ville en 1968, puis il a suivi des études de Sciences économiques à l'Université de Casablanca, où il obtient sa Licence en 1971.

    Il a fait toute sa carrière au sein de la BMCE. Il y a débuté en 1971, comme attaché de direction. Rapidement en charge de dossiers sur les relations extérieures, il est nommé Directeur du Bureau de représentation de la banque à Beyrouth en 1974. Durant deux ans, il a en charge les relations avec le Moyen-Orient et le Golfe. De retour à Casablanca en 1976, il est nommé Directeur du département Moyen-Orient plus France, les gros des relations extérieures de la Banque, et aussi du Maroc. Il participe aux montages d'opérations comme les protocoles financiers français, les mécanismes de paiements avec la Libye, l'Irak...

    En 1989, la BMCE s'est vu confier la charge de reprendre en main la gestion et de redresser la Banque de Développement du Mali. La mission était regardée comme impossible par les institutions financières internationales. C'est M. Bennani qui est délégué à la Direction de l'établissement malien, avec pour mission de rétablir la Banque en trois ans; ce qu'il fait mais en deux ans seulement: courant 1991 la Banque est considérée comme sauvée et elle a repris des activités normales.

    Dans la stratégie de M. Bennani, ce sont les méthodes pour rétablir la confiance qui ont été particulièrement remarquées: contacts directs avec les clients, nouveaux produits... Les méthodes employées par M. Bennani pour redresser la BDM lui ont donné une approche rare du tissu africain des affaires, spécialement dans le négoce et la PME. M. Bennani est Chevalier de l'Ordre du Mérite malien.

    M. Bennani est promis à une nouvelle Direction, toujours pour le compte de la BMCE et toujours à l'étranger, mais sa mission n'a pas encore été rendue publique.

    M. Bennani est marié et père de deux enfants. Il dit avoir beaucoup apprécié que sa carrière l'ait amené à des postes à l'extérieur, même si ses missions étaient difficiles: "j'y apprends beaucoup, y compris sur le Maroc, que l'on voit ainsi de l'extérieur et de l'intérieur".

    NOMINATIONS

    M. Jacques Braillon a succédé à M. Jean-Claude Letêtu depuis le 15 Octobre 1992 au poste de Directeur Général de RMO Maroc. M. Braillon a été dépêché de RMO Internationale après le départ de M. Letêtu.

    J. Angelo Létimier a pris récemment la Direction de la région Moyen-Orient/Afrique chez Master-Card International. Le poste est basé à Paris et englobe donc le Maroc . Agé de 44 ans, M. Létimier a effectué tous ses 25 ans de carrière à l'Ile Maurice, son pays d'origine, à la Mauritius Commercial Bank. Son dernier poste était le bureau de représentation de sa banque à Paris. Il avait mis en place tous les systèmes informatiques pour l'émission de cartes, le traitement des chiffres d'affaires, à Maurice, dès 1989. Wafa Monétique a été chargée d'annoncer son arrivée au Maroc où tous le secteur bancaire distribue Master-Card. En 1991, le réseau mondial avait placé, à travers 29.000 institutions financières, 171,7 millions de cartes, acceptées par 9,8 millions de commerçants. La région Moyen-Orient/Afrique comptait 1,1 million de porteurs et près de 150.000 points d'acceptation.

    J. Angelo Létimier est marié et père de 2 enfants.


    M. Mohamed Slaoui succède à M. Mohamed Bennani à la Direction Générale de la Banque de Développement du Mali. M. Slaoui était jusqu'à présent Directeur du Bureau de représentation de Madrid.




    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc