×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Les bureaux meublés courtisent les petits budgets

Par L'Economiste | Edition N°:612 Le 08/10/1999 | Partager

· L'offre s'est élargie avec des opérateurs comme Loca Bureau, Business Office ou Regus
· Un marché potentiel: les jeunes promoteurs

Les bureaux meublés, un produit qui s'adresse aux créateurs d'entreprises et aux hommes d'affaires de passage. Si les premiers ont besoin d'une plate-forme de démarrage en attendant d'acquérir leurs propres locaux, les seconds y trouvent un cadre professionnel où traiter avec leurs partenaires.
L'offre de bureaux meublés à Casablanca s'est élargie depuis quelques années pour regrouper des opérateurs tels que Loca Bureau, Business Office ou encore Regus. Ces opérateurs offrent un produit haut standing adressé à une clientèle qui peut payer entre 400 et 1.000 DH/jour pour bénéficier de services multiples (bureau, secrétariat, téléphone, fax, Internet, salles de réunions...). "Les locations de courte durée reviennent plus cher que celles de longue durée. Au-delà de six mois par exemple, le client ne paye que 7.000 à 10.000 DH mensuellement", explique M. Yassine Berrada, promoteur immobilier et directeur de Business Office. Le même principe est appliqué chez Loca Bureau qui facture au-delà de trois mois entre 7.750 DH et 11.500 DH mensuellement. "Nous avons déjà trois contrats longue durée qui nous permettent de tourner avec un taux de remplissage avoisinant 60%", indique Mlle Najme Eddine de Loca Bureau (située au Boulevard Zerktouni à proximité de Twin Center). Avec un taux de remplissage de 30%, les responsables de Business Office au Boulevard d'Anfa affirment connaître la plus mauvaise année depuis leur création en 1995. Ils envisagent d'élargir leur gamme de produits pour toucher les clients de petites bourses. En effet, les promoteurs de Business Office comptent ouvrir dans trois mois un autre espace de bureaux meublés avec un standing basique. Le tarif mensuel pour utiliser un bureau ne devra pas dépasser 3.000 DH. "Nous voulons ratisser large", note M. Berrada tout en étant conscient du risque de recueillir des brebis galeuses. "C'est le risque du métier. On peut bien être confronté à des clients qui s'installent chez nous et disparaissent quelque temps après, laissant derrière eux beaucoup de litiges", ajoute-t-il.
Le marché potentiel des jeunes promoteurs intéresse aussi Loca Bureau. Une formule "lancement" a été créée permettant au client de disposer d'une adresse commerciale, réception téléphonique, prise de message, réception et distribution de courrier, mise à disposition d'un numéro de téléphone personnalisé, adresse e-mail et télécopie à 1.200 DH TTC. Le client peut par la suite opter pour le "bureau de liaison" qui lui permet d'utiliser un bureau un jour par semaine à 2.790 DH HT, y compris les services précités.
Mais, pour l'instant, Loca Bureau reçoit essentiellement des investisseurs étrangers qui projettent de s'installer à moyen terme au Maroc. "Ce sont généralement des clients solvables et représentent des entreprises connues", précise Mlle Najme Eddine. Et d'ajourer que, dans la plupart du temps, ses clients lui sont recommandés par des ambassades ou des hôtels. "Ce sont nos prescripteurs qui nous garantissent en quelque sorte la qualité du client", affirme-t-elle.
Pour sa part, M. Berrada insiste sur trois axes de commercialisation de ses produits. Le premier concerne les chambres de commerce, les ambassades, les consulats... Le deuxième porte sur les hôtels et organismes touristiques. Dernier axe, la publicité dans la presse étrangère.


Domiciliation commerciale ou juridique


Les locataires de bureaux meublés demandent souvent une domiciliation pour les formalités de création d'entreprises (patente, numéro de TVA...). Cette domiciliation peut leur être confiée à travers une attestation délivrée par le propriétaire. "L'absence d'un cadre juridique qui nous protège nous laisse prendre un grand risque, puisqu'on devient juridiquement responsable quant aux engagements de nos clients", indique M. Yassine Berrada. Et d'ajouter: "Notre clientèle est très volatile. Au départ d'un client, ses fournisseurs ou ses clients viennent des fois nous réclamer des avoirs, croyant que nous sommes solidaires avec leurs contractants". Afin d'éviter ce genre de situation, renchérit Mlle Najme Eddine, Loca Bureau refuse d'accorder une domiciliation juridique. Le client effectue les formalités juridiques de création de son entreprise en la domiciliant chez lui. Loca Bureau ne lui fournit que la domiciliation commerciale, c'est-à-dire uniquement l'utilisation de l'adresse commerciale dans ses cartes de visites ou entêtes. La patente du client par exemple est déposée sur la base de son adresse personnel.


Regus


A la différence de Loca Bureau ou Business Office qui sont des entreprises marocaines, Regus est une grande chaîne internationale. Elle s'est installée au Maroc depuis quelques mois et a choisi comme locaux deux étages au Twin Center (16ème et 17ème étages). Regus est présente dans plus de 40 pays et exploite un réseau mondial de près de 220 centres d'affaires équipés, comprenant près de 35.000 bureaux. Ainsi, les clients ont la possibilité d'utiliser les installations de la multinationale à travers le monde. Regus, qui a été créée en 1989 avec une seule suite à Bruxelles, s'assigne comme objectif d'ouvrir un nouveau centre toutes les semaines.

Hicham RAÏQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc