×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Le marché des terminaux smartphones explose

    Par L'Economiste | Edition N°:3505 Le 11/04/2011 | Partager
    632 millions de terminaux se vendront en 2012
    Google s’apprête à détrôner Nokia
    Son système d’exploitation Android gagne du terrain

    Les parts de marché des systèmes d'exploitation sur smartphones en 2012, d'après les projections du cabinet Gartner

    Le monde des mobiles s’apprête à vivre sa deuxième révolution. Le logiciel d'exploitation pour téléphones portables de Google, Android, équipera en 2012 la moitié (49,2%) des 630 millions de smartphones en circulation, selon le cabinet spécialisé Gartner. Les vendeurs d'appareils fonctionnant avec Android vont continuer à se battre pour gagner des parts de marché. Ce qui ne fera que faire baisser les prix pour le consommateur, relèvent les experts de Gartner.
    Le logiciel lancé par Google équipe des téléphones haut de gamme de fabricants de mobiles comme Samsung, HTC, ou encore Motorola. Mais à long terme, il pourra faire le plus de volume dans les smartphones de prix moyens à low-cost surtout dans les marchés émergents.
    En 2011, 468 millions de téléphones «intelligents» devraient être vendues, soit 57,7% de plus qu'en 2010. En 2012, les prévisions du cabinet Gartner, tablent sur 632 millions de smartphones et en 2015, 1,1 milliard d’unités. Le logiciel iOS d'Apple, utilisé sur l'iPhone, conservera encore au moins jusqu'en 2014 sa deuxième place avec un pic en 2011, où il équipera 19,4% des smartphones en circulation.
    Les logiciels de Microsoft, qui vont désormais équiper les smartphones de Nokia, devront à cette date commencer à concurrencer Apple. Gartner prédit ainsi qu'ils occuperont 10,8% du marché en 2012 et 19,5% en 2015. Dans les années à venir, les possesseurs d'un smartphone qui voudraient s'offrir une tablette multimédia auront tendance à se tourner vers un appareil équipé du même logiciel car il leur sera plus familier.
    Cette année, les grands gagnants seraient Android, qui deviendrait numéro un, suivi de iOS, Symbian, BlackBerry OS et Windows Phone 7. Symbian (système d'exploitation de Nokia) disparaîtrait progressivement en passant de 37,6% de part de marché en 2010 à 0,1% en 2015.
    Par ailleurs, l'agence de notation Moody's Investors Service a dégradé la note de Nokia de A2 à A3 sur la dette à long terme en raison d'un affaiblissement sur le marché qui affecte les marges du groupe finlandais dont les perspectives sont négatives. Moody's a également baissé de P-1 à P-2 la note sur la dette à court terme.
    Nokia a annoncé début février une alliance avec Microsoft pour parer l'essor d'Apple et Google dans le secteur des téléphones mobiles. L'alliance vise à redresser les résultats et la part de marché du finlandais, leader mondial depuis 13 ans, qui a plongé de 40% début 2008 à 31% fin 2010.

    F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc