×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Le billet de M’Jid
Bravo pour les 30 partis!

Par L'Economiste | Edition N°:2200 Le 25/01/2006 | Partager

Messieurs les présidents et secrétaires généraux des partis, vous avez, ou vous allez au cours de votre campagne électorale, qui s’annonce chaude et furieuse, permettre à la nation de défendre l’intérêt général. Ah! Comme je salue au passage un tel altruisme, une si belle inclinaison des partis et leurs leaders à l’abnégation. Puis-je néanmoins demander à messieurs les présidents et aux secrétaires généraux de prendre un engagement solennel: celui tout simplement, éthique nationale oblige, de ne pas se présenter ou se représenter aux élections? Puis-je espérer que vous ne céderez pas aux délices du strapontin parlementaire ou ministériel?Puis-je croire en votre proclamation si vertueuse, que vous ne cessez de ressasser que, chez vous, l’intérêt supérieur, les préoccupations du peuple et ses détresses comptent davantage que les salons lambrissés que beaucoup s’acharnent à convoiter? N’est-ce pas que vous annoncez votre volonté de vous occuper des partis que vous voulez structurés, forts, compétitifs, complémentaires et représentatifs?Est-ce une fatalité? Faire de la politique uniquement pour assouvir ses desseins et s’emplir la besace? Ne pourrait-on imaginer un jour une classe entièrement désintéressée, dévouée à l’intérêt national, au peuple et aux jeunes? L’échiquier politique est devenu comme un bocal où s’agitent des poissons, gros et petits, si nombreux et si différents, opposés dans le meilleur des cas, et trop nombreux pour un environnement qui a besoin d’air et de fraîcheur. Trente partis politiques, trente leaders, autant de secrétaires généraux et de seconds, le bocal zoologique explose. Mais le peuple, perplexe, ne sait vraiment plus à quel séduisant chef de file se vouer, ni de quel requin se méfier… Dans le cafouillis des couleurs et des messages, des affrontements et des joutes, il perdra sa religion! Pendant ce temps-là, les jeunes, qui expriment de légitimes ambitions, souhaitant ardemment s’engager dans un projet, dans une mission, sont condamnés à regarder s’agiter ce décorum de fanfaronnades ubuesques.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc