×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Le 1er Salon du cheval en octobre

    Par L'Economiste | Edition N°:2833 Le 04/08/2008 | Partager

    . La manifestation se tiendra à El Jadida . Stands d’exposition, espaces spectacles et d’élevage et compétitions au programme . 30 à 50.000 visiteurs attendus Le cheval sera à l’honneur du 22 au 26 octobre prochain à El Jadida. En effet, la ville abritera la première édition d’un salon dédié à ce noble animal. Placé sous le haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, la rencontre se tiendra dans l’enceinte de l’hippodrome Lalla Malika. Pour l’heure, le ministère de l’Agriculture a confié l’organisation de la manifestation à une association nouvellement créée pour porter le projet et en gérer tous les aspects tant opérationnels qu’administratifs et financiers. L’entité en pleine activité aujourd’hui, s’est attelée à l’organisation logistique de l’évènement. Et d’ores et déjà, la répartition de l’espace de 9 ha aménagés pour le salon, a été définie. Ainsi 16 stands d’exposition des spécificités équestres régionales avec un espace «Tbourida» dédié aux 16 troupes relevant des régions, est prévu. Au programme également, un espace spectacle pour accueillir des exhibitions nationales et internationales. Un pôle d’exposition pour une cinquantaine d’exposants sera de même implanté dans l’hippodrome. Seront donc au rendez-vous les différentes filières en relation avec le cheval, à savoir: selleries, maréchalerie, suppléments nutritionnels chevaux, matériel, alimentation, artisanat, écotourisme, associations des éleveurs et autres. Le salon sera également l’occasion d’exposer dans un espace galerie aménagé sur la surface du salon. Seront ainsi montrés au public des manuscrits, des articles anciens et des peintures sur les chevaux. Par ailleurs, un espace compétition pouvant accueillir des concours de sauts d’obstacles, de course et de dressage, est aussi aménagé. L’objectif escompté, bien évidemment, est de mettre en exergue le patrimoine et les traditions équestres séculaires du Maroc. La rencontre pour laquelle entre 30 et 50.000 visiteurs sont attendus, servira aussi de cadre fédérateur des efforts des opérateurs agricoles et de tous les professionnels intéressés par l’élevage de chevaux.De notre correspondante, Malika ALAMI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc