×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    L'ANPME s’attaque à l’information comptable

    Par L'Economiste | Edition N°:2149 Le 11/11/2005 | Partager

    La fédération de la PME vient de signer une convention avec l’Agence nationale de la PME (ANPME) en vue d’accompagner les entreprises dans la mise en place de systèmes comptables transparents. Une mesure qui va dans le droit de fil de la réglementation. Pour rappel, Bank Al-Maghrib a mis en place un code qui définit de manière précise les éléments d’information minimums à fournir pour l’instruction des dossiers de crédit par les banques, notamment les états de synthèse annuels à établir conformément à la législation et à la réglementation comptables. Compte tenu de l’importance du chantier, l’ANPME a donc intégré, dans le cadre du Fonds de mise à niveau (FOMAN), la mission ayant trait à la réalisation d’un diagnostic et d’un plan d’amélioration relatif à l’organisation comptable et administrative de la PME. Le coût de la mission est donc pris en charge par le fonds à hauteur de 80% TTC. L’entreprise bénéficiaire assumera 20% des frais avant le lancement de l’opération.Concrètement, la démarche consiste à analyser le système d’information mis en place par l’entreprise, de vérifier sa conformité par rapport aux lois et règlements en vigueur en la matière et son efficacité en tant qu’outil de gestion et d’aide à la décision. Des propositions d’amélioration seront intégrées dans le plan d’action destiné à arrêter des mesures stratégiques pour améliorer la qualité de l’information fournie aux tiers, à savoir la banque, les actionnaires, les fournisseurs et les clients. Cette démarche se traduira également par un meilleur suivi des résultats avec l’élaboration d’indicateurs de gestion performants.Au total, la mission consiste à diagnostiquer le système d’informations en vigueur, d’identifier les points faibles et de formuler des recommandations pour améliorer l’existant. La PME devrait en fin de parcours bénéficier d’un tableau de bord lui permettant de suivre son activité et d’anticiper son évolution pour rester compétitive.M. K.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc