×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

La démarche intégrée au coeur de la stratégie de la Banque Mondiale

Par L'Economiste | Edition N°:625 Le 27/10/1999 | Partager


· Le développement au 21ème siècle: Le mode d'emploi de la Banque Mondiale
· Le nouveau cadre institutionnel s'impose pour faire face à l'influence des forces de la mondialisation et de la localisation
· La décentralisation doit être progressive


Les experts de la Banque Mondiale continuent leur tournée à travers le monde pour vulgariser le rapport sur le développement au seuil du 21 ème siècle (1). Le vendredi dernier, ils étaient à Rabat pour mettre en avant le nouveau cadre de développement. La Banque conseille de programmer et mettre en oeuvre simultanément les différents rouages du processus de développement pour optimiser les résultats d'une action menée. L'exemple de la construction d'une école est donné afin d'illustrer cette démarche. Le bâtiment n'est qu'une première étape. "L'incidence du projet sur le niveau d'instruction dépend d'autres facteurs, tels que l'accès aux ressources financières pour acheter les manuels et les fournitures scolaires et l'existence de mécanismes efficaces pour sélectionner, former et rémunérer les enseignants", indique le rapport d'un peu plus de 300 pages. Même topo pour des programmes plus ambitieux comme la privatisation ou la protection sociale.

Partenariats


Le succès d'une action dépend de la complémentarité des opérations menées et des méthodes utilisées, est-il indiqué. Le rapport examine trois aspects de la mondialisation dont le commerce international. Dans les pays en développement, le commerce extérieur croit plus rapidement que le revenu national. Le deuxième aspect porte sur les flux financiers. Ainsi, le volume des capitaux privés entrant dans les pays en développement a considérablement augmenté, mais ils restent insuffisants. Dernier aspect, les enjeux environnementaux.
En outre, la Banque appelle à la mise en place de mécanismes institutionnels et à la création de partenariats. Ainsi, le développement exige un partenariat entre les différents niveaux de l'Administration, le secteur privé, les bailleurs de fonds et la société civile pour répondre aux exigences d'une stratégie globale. C'est pour cela que l'Etat doit fournir les orientations afin de permettre aux différents intervenants de coordonner leurs efforts et surmonter les obstacles. Ce nouveau cadre institutionnel servira à faire face aux forces de la mondialisation, obligeant ainsi les gouvernements à entreprendre des partenariats avec des pays voisins. La localisation poussera le gouvernement à s'appuyer sur des structures locales. Elle implique la décentralisation qui multiplie les décisions prises par les collectivités locales très proches des citoyens. La Banque prévient que cette autonomie accrue peut menacer la stabilité macro-économique. Le rapport rappelle qu'il n'est pas aisé d'élaborer une stratégie de la décentralisation qui donnera de bons résultats, car les décideurs ne sont pas toujours maîtres du processus. Pour que la décentralisation ne se fasse pas au détriment de l'équité sociale, il faut que les collectivités locales aient une fiscalité propre et que des mécanismes de transfert budgétaire soient mis en place pour compléter les ressources locales. Pour cela, il faut engager des réformes dont les différents volets doivent être synchronisés.

Mohamed CHAOUI

(1) Cf L'Economiste du 25 octobre 1999.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc