×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L’effet Renault relance le business

Par L'Economiste | Edition N°:3359 Le 10/09/2010 | Partager

. Près de 173 constructeurs et équipementiers attendus à AMT. Plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’exportAPRÈS le succès de la première édition de l’Automotive Meetings Tangier (AMT) en 2008, l’Association marocaine des industriels et constructeurs automobiles (Amica) prépare la 2e édition. La grand-messe des équipementiers et constructeurs automobiles se tiendra les 21 et 22 octobre à Tanger. Une édition qui intervient dans un contexte plutôt difficile. L’Europe, principal marché des équipementiers marocains, peine encore à faire décoller les ventes de voitures neuves. «C’est un marché toujours incertain. Aussitôt que les signes de reprise pointent du nez, la baisse s’ensuit», souligne Larbi Belarbi, président de l’Amica. Au-delà du contexte économique mondial, «il faut aussi tenir compte de la confirmation du projet Renault à Tanger et de la désignation des équipementiers de rang 1 qui l’accompagnent», insiste Belarbi. Une annonce qui a eu un impact assez positif sur les implantations, notamment des équipementiers. Une douzaine d’opérateurs de renom ont déjà finalisé leur installation. D’ici fin 2010, l’on s’attend à ce que ce nombre atteigne au moins une vingtaine de nouveaux entrants. Mais ce n’est pas tout. «Le lancement du projet de PSA à Vigo en Espagne qui retient le Maroc comme l’une de ses sources d’approvisionnement est un facteur positif à prendre en considération», signale Mohamed Ouzif, directeur délégué de l’Amica. Pour l’édition AMT 2010, les organisateurs s’attendent à près de 137 participants entre constructeurs automobiles, équipementiers de 1er rang et de rang n+1 (PME). «Les mêmes constructeurs qu’en 2008, notamment Renault, Fiat, BMW, Peugeot, Citroën (PSA), General Motors, Toyota… seront présents. Nous tablons aussi sur la participation d’équipementiers de 1er rang dont le chiffre d’affaires annuel le plus faible s’élève à 20 milliards d’euros», précise Belarbi.Parmi les branches d’activité représentées à l’édition 2010, figurent l’emboutissage, la fonderie, la plasturgie, l’ingénierie…Pour rappel, AMT est la première convention d’affaires automobile organisée dans le bassin méditerranéen. L’événement se veut un forum d’échanges entre professionnels dont l’objectif principal est de promouvoir la plateforme industrielle Maroc et les relations de partenariat et de transfert de know how à travers l’organisation de rencontres B to B. Pour la première édition tenue en 2008 (participation de 137 entreprises), les organisateurs ont pu préprogrammer près de 700 rendez-vous. Le chiffre d’affaires à l’export des équipementiers s’élève à plus de 1 milliard d’euros en 2009, en progression de 27 % par rapport à 2008. J.T. & J.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc