×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Kompass commercialisera sa base de données sur support minitel

    Par L'Economiste | Edition N°:24 Le 09/04/1992 | Partager

    Kompass compte mettre prochainement sa base de données, adresses, dirigeants, capital et activité, sur support minitel. D'autres informations sont également disponibles et peuvent être livrées sous demande.

    Kompass Maroc compte installer prochainement sa base de données minitel. Kompass France a déjà mis en place une importante base de données minitel il y a deux ans. Elle comporte non seulement la France mais aussi les 13 autres pays d'Europe. Aussi, "nous avons remarqué l'expérience d'au moins une base de données au Maroc. L'avantage de notre réseau minitel est que nous mettrons cette base à jour chaque mois. Cette mise à jour est le fruit des enquêtes de 40 enquêteurs qui sillonnent le Maroc. Cette base extrêmement vivante utilisera également l'informatique Kompass." déclare M. Verdavaine, Directeur de Kompass Maroc. Cette base de données minitel comportera les données des annuaires de Kompass et Télécontact et ainsi que les observations de pige. "Par exemple, dans L'Economiste du 2 Avril, on a relevé qu'il y a un nouveau Directeur à Auto Nejma, on le saisit, on vérifie par la suite l'information par une pige avant de l'éditer", précise M. Verdavaine. Des informations telles qu'un décès, l'ouverture d'un cabinet médical et des changements d'adresse sont également saisies.

    Une base de données européennes

    Le service minitel Kompass Maroc comprendra d'abord les informations sur le Maroc. Kompass International transmettra également les informations sur 13 pays d'Europe. Autrement dit, un casablancais ou un Gadiri pourra demander par minitel les informations sur une firme allemande, la recherche d'un nom propre, une liste de fournisseurs... Cet échange d'information est possible du fait que le système Kompass est unifié par sa nomenclature et sa présentation. Les renseignements disponibles sont des renseignements d'adresse, de gamme de chiffre d'affaires, d'effectif de personnel, de capital et d'activité. Une partie de la base disponible chez Kompass sera rendue publique, une autre demeurera dans les locaux de Kompass du fait que l'ensemble des données ne présente pas un intérêt général. D'un autre côté, Les dirigeants de Kompass estiment qu'"ils disposent d'une information qui coûte cher qu'il ne pourra pas rendre intégralement publique du fait que le Maroc protège très mal la propriété industrielle".
    De son côté, le marché est considéré porteur. Pour les responsables, les entreprises se rendent de plus en plus compte de l'importance de l'information dans leurs résultats. Aussi, la génération d'entrepreneurs qui a fait ses études à l'étranger apporte un vent frais dans le domaine de l'information.
    La mise en fonction de la base minitel Kompass dépend de plusieurs facteurs, la mise en marche du service Maghripac par l'Office National des Postes et Télécommunications et la mise à terme de l'étude en cours de réalisation en France du logiciel Kompass, support de la base minitel. Il est vrai que le logiciel Kompass Maroc a beaucoup de similitudes avec le logiciel français. Cependant, les marques sont traitées de manières différentes du fait de l'importance des importations marocaines. C'est également le cas de la rubrique "dirigeants" puisqu'un dirigeant marocain est généralement responsable de plusieurs entreprises à la fois. Kompass Maroc désire également présenter sur écran sa base de façon plus simplifiée que ce qui existe en Europe. Aussi, plusieurs entreprises ont un projet similaire que celui de Kompass, les promoteurs du projet déclarent qu'ils n'ont pas l'intention de leur communiquer leur savoir faire.
    Le développement informatique concernant la base minitel exigera un investissement d'environ 800.000 Francs Français, l'investissement en matériel demandera quant à lui un montant variant autour de 600.000 Francs Français. La base minitel Kompass fonctionnera dans un premier temps par abonnements. Les tarifs d'abonnements ne sont pas encore fixés et dépendront vraisemblablement de la manière dont l'ONPT mettra son réseau Maghripac à la disposition de sa clientèle. Malgré la disposition de cette base, l'annuaire Kompass sera toujours édité. Pour M. Verdavaine, la disponibilité d'une base de données sur support minitel n'a jamais fait reculer le livre.

    Une base de données sur demande

    Les informations qui ne seront pas divulguées concernent, pour leur part, la statistique économique, le classement des entreprises par l'importance de leur chiffre d'affaires à l'exportation, par leurs zones d'exportation ou par leurs zones d'importation...Kompass est disponible à fournir des fiches marketing, des étiquettes pour des mailings ou bien des disquettes contenant les informations demandées. Les responsables considèrent que pour ces informations la clientèle n'est pas très importante : "les décideurs comprennent l'importance de l'information mais ne sont pas prêt à la payer". Les fiches marketing peuvent décupler la vente parce qu'elles peuvent l'organiser et la contrôler.
    Une autre raison de la faiblesse de cette clientèle relevée par les dirigeants de Kompass est qu'ils n'ont pas suffisamment divulgué les informations concernant sa base de données. Conscient de cette faille, ils ont édité dernièrement une brochure qui sera distribuée aux différents décideurs.

    Une base de données cartographiques

    Kompass Maroc dispose également d'une base de données cartographiques relative à Casablanca. Cette base de données est unique pour le Maroc. En France, par exemple, Kompass reçoit régulièrement des fiches de l'Institut National des Statistiques et ne fait donc pas du porte à porte. Par contre, Kompass Maroc a eu besoin de cette base de données pour piloter ces différentes enquêtes.
    Cette base comprend tout ce qui peut exister dans un quartier, un carreau de 500 mètres ou un immeuble. Ainsi, une banque qui désire installer une importante succursale pourrait demander l'identité de tous les clients potentiels qui se trouvent autour. Une société de distribution de produits alimentaires pourrait également avoir recours à cette base pour organiser ses réseaux. Près de quinze mois étaient nécessaires pour l'élaboration de cette base. Actuellement Kompass compte éditer un guide cartogra-phique de Casablanca.

    Carte de visite

    Kompass Maroc a été créé en 1964, son capital est actuellement de 100.000DH. Le groupe Kompass international regroupe aujourd'hui une cinquantaine de pays où l'ensemble des représentants dispose d'une même nomenclature.
    Le chiffre d'affaires de Kompass Maroc est de près de 10 millions de DH chaque année. L'investissement annuel dans le matériel informatique est d'environ 1,5 million de DH. Kompass considère qu'il dispose actuellement d'un matériel informatique d'une valeur de 5 millions de DH.
    Les effectifs du groupe Kompass Maroc sont passés de 10 à 70 personnes en cinq ans.

    Laïla TRIKI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc