×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Immobilier: Les gros chantiers de la CGI

    Par L'Economiste | Edition N°:2819 Le 14/07/2008 | Partager

    . Le projet Marina changera la face de Casablanca. Des réalisations de taille dans le nord du paysLES projets immobiliers se multiplient à la Compagnie générale immobilière (CGI). Cette dernière vient d’ailleurs d’organiser, du 10 au 13 juillet, un road show visant à présenter ses grands chantiers dans le nord et le centre du pays. Parmi ces projets, la «Casablanca Marina» s’inscrit dans le cadre de stratégies nationales, mettant en avant le développement urbain et social. L’objectif est de doter la métropole économique d’un pôle multifonctionnel, avec vue sur la mer, et ainsi contribuer au renforcement du potentiel touristique et économique de la ville, sans oublier les infrastructures bureautiques et de loisirs.Le projet «Casablanca Marina», qui s’étale sur une longueur de 1,5 km, se développe sur une emprise foncière de près de 26 hectares et comporte quatre séquences: La Marina, dédiée aux activités de tourisme, d’animation et de loisirs. Les Ramblas regrouperont les vocations affaires, loisirs et commerces. Les Portes Océanes constitueront un centre d’affaires intégré, avec espaces bureaux et logements résidentiels. Les Jardins de la mosquée représenteront une zone entièrement dédiée aux espaces verts, aménagée en balades piétonnes, avec un aquarium et un équipement culturel. Quant aux chantiers de Tanger, visités le 11 juillet, ils se rapprochent de ceux de Casablanca par leur proximité côtière. Baptisés «Les Ryads de la Baie», le projet est édifié sur le site touristique de Ghandouri. Son investissement s’élève à 111 millions de DH. «Le principal problème a été la fragilité du sol qu’il a fallu consolider», indique Mohamed Ouanaya, président de la CGI «Un système souterrain de drainage des eaux de pluie a été conçu pour ce projet», ajoute-t-il.Par ailleurs, le nouveau pôle urbain Al Massira Fnideq s’étend sur un terrain de 50 hectares. Il se compose d’appartements F2 à F6, de commerces, de bureaux, de parkings publics, d’une mosquée et d’un parc public. Egalement au menu, des équipements administratifs et sportifs. Le tout couvrant une surface de 318.000 m. 170 millions de DH seront affectés aux équipements et 40 millions pour une promenade urbaine piétonne, qui se situera sur un ancien oued. Le montant de l’investissement s’élève à plus de 2 milliards de DH dont 140 millions affectés à la canalisation de l’oued pour la réalisation de dalots sur une longueur de 1.700 m. A. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc