×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

France Expo 2006: Une mine de bons plans

Par L'Economiste | Edition N°:2232 Le 13/03/2006 | Partager

. Le salon a clôturé le 11 mars et n’a pas déçu. Plusieurs pactes signés et un projet de radioUne organisation «béton», des séminaires, colloques, rencontres de qualité qui ont fait le plein sur toute la durée de l’événement et des participants satisfaits en bout de course… France Expo n’a pas volé sa réputation.Comme l’a indiqué Jean-Luc Martinet, président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), lors de la rencontre sur le thème «Maroc/France: filières et opportunités»: «l’événement est pour nous une réussite… et surtout pour le Maroc dans son partenariat avec la France». Aujourd’hui, le Royaume tout entier est un chantier, a-t-il ajouté en substance pour aiguiser plus encore l’appétit de la soixantaine d’opérateurs tricolores venus identifier, vendredi 10 mars au matin, les possibilités d’échanges. Plan Azur ou Emergence avec divers secteurs identifiés (automobile, textile, aéronautique, offshoring, pêche cf.www.leconomiste.com), attribution des 50.000 ha de terres de la Sodea/Sogeta dans quelques mois, équipement/infrastructure qui trace sa route… Les opportunités du pays ont été largement relayées face à des donneurs d’ordre qui pourraient, devant la diversité, en perdre leur latin. «Le Maroc bénéficie d’atouts importants mais pas particulièrement tranchants. Il se classe dans la moyenne des pays émergents… Cette vision de l’industrie doit capitaliser sur les forces», note Dominique Brunin, directeur de la CFCIM, avant d’inciter les entreprises à regarder du côté de l’automobile et de l’électronique, deux moteurs de croissance. France Expo 2006 c’est aussi toute une série de partenariats signés. Media meeting, agence de communication audio et radio basée à Toulouse, a quitté vendredi 10 mars l’Office des changes, direction Rabat. L’Agence aurait soumissionné auprès de la Haute autorité de communication audiovisuelle (HACA), pour une ou plusieurs stations radios, indique une source proche du dossier.Bon cru pour l’Aquitaine: deux accords ont été signés sur le Salon. Mirane, société bordelaise spécialiste du marketing sur lieux de vente et commercialisant des logiciels dédiés, sera donc représentée au Maroc par Elumin Maroc, spécialisée de la PLV dynamique et basée à Casablanca. Les deux parties ont signé pour 70.000 euros (près de 770.000 DH) d’achat matériel, indique Hassan Ouazzani, général manager chez Elumin Maroc.L’autre partenariat concerne Aquitaine Valley, leader dans les progiciels pour organismes de formations, Chambres consulaires et pharmacies industrielles. Présente sur le marché marocain depuis plusieurs années, l’entreprise vient de conclure un «ambitieux» accord avec la SSII Anysys (consulting, intégration d’ERP -enterprise resource planning-services), sise au Technopark à Casablanca. Anysys distribuera donc, prochainement, les produits du groupe bordelais. Quant aux régions marocaines, elles ont répondu à l’invitation en masse. Fès, Meknès, Oujda, … accompagnées d’une importante délégation d’entreprises, n’ont pas manqué l’évènement.


Les conseillers du commerce extérieur pactisent

Côté institution, une convention a été signée en fin de semaine dernière, sur le stand Aquitaine, entre le Comité régional des conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF), région bordelaise, et la section Maroc. Le pacte promet le parrainage des entreprises françaises qui souhaitent «exporter ou commercer au Maroc», explique conjointement les deux Jean-Claude: Bouveur (pour la section Maroc) et Fayat, DG du CCEF de Bordeaux. Le volet formation, élément-clé de la mission du CCEF, n’est pas en reste. L’encadrement des étudiants marocains dans la région Aquitaine est au programme également.Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc