×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Culture

    Festival d’Oulad Hriz Le court métrage a la cote

    Par L'Economiste | Edition N°:2835 Le 06/08/2008 | Partager

    . Une vingtaine de films au programme. Caravane cinématographique dans les douarsUNE première: le festival de Sidi Rahal Chatia a inscrit le cinéma dans son programme. Une initiative qui demeure encore unique au niveau national. Les organisateurs de la manifestation ont, en effet, décidé de sortir des sentiers battus des soirées artistiques communes à tous les festivals.Dans ce cadre, le Centre cinématographique marocain (CCM) a mis à la disposition des organisateurs une caravane cinématographique avec, à la clef, quelque films qui ont marqué le parcours du cinéma marocain.Cependant, c’est le court métrage qui va focaliser l’attention. Il s’agit essentiellement de productions exclusivement marocaines, œuvres de jeunes réalisateurs dont certains flirtent pour la première fois avec la caméra.Invités de marque du Festival d’Oulad Hriz-Gharbia à Sidi Rahal Chatia, Mohamed Miftah, Fouad Souiba et Rachid El Ouali animeront des rencontres avec les cinéphiles. A n’en point douter, l’objet des ces rencontres sera centré sur le court métrage marocain, les étapes franchies, le bilan et le degré de maturité (cinématographique) des jeunes cinéastes marocains qui ont choisi le cinéma ou la caméra comme mode d’expression.Il est à noter que cette première expérience a suscité beaucoup d’intérêt des jeunes réalisateurs marocains puisque une vingtaine de films seront proposés au public. L’originalité de l’idée, c’est que le cinéma va vers le public, contrairement à ce qui se passe d’habitude. Avec cette première expérience du festival, de nombreuses projections sont prévues dans plusieurs douars de la région d’Oulad Hriz-Gharbia. Les ruraux auront ainsi un contact direct avec le cinéma et ses multiples facettes. Mais le festival ne se limite pas seulement au cinéma. L’Association du festival d’Oulad Hriz-Gharbia, organisatrice de l’événement, a également prévu d’autres manifestations, notamment des démonstrations de fantasia, des soirées artistiques, des ateliers pour enfants, des expositions, des concours sportifs…A signaler que trois journées seront didiées aux jeunes du 3e millénaire. Le festival, qui va durer jusqu’au 20 août, va permettre à la station balnéaire de confirmer sa vocation de distination touristique nationale à part entière. Tout cela grâce au savoir-faire des membres de l’association qui ont acquis beaucoup de professionnalisme puisque le Festival de Sidi Rahal Chatia en est aujourd’hui à sa 5e édition.Abdellah ECHAKHS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc