×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Le CRI veut séduire les Britanniques

Par L'Economiste | Edition N°:1453 Le 06/02/2003 | Partager

. Parmi les secteurs visés figurent le tourisme, l'agroalimentaire et les services Bonne opération pour le CRI Fès-Boulemane qui a reçu la semaine dernière Haydon Warren-Gash, ambassadeur de Grande-Bretagne. Les Britanniques pourraient considérablement rehausser le niveau des investissements dans la région. D'autant plus que le Maroc a été choisi parmi les pays où la Grande-Bretagne compte promouvoir ses investissements. Fouad Ouzzine, directeur du CRI Fès-Boulemane, a profité de l'occasion pour brosser un tableau exhaustif de la région et ses potentialités. Les secteurs de l'agriculture, l'agroalimentaire, le tourisme, les services, l'artisanat, l'industrie et le textile ont été au centre d'intérêt des deux parties. D'autant plus que les facilités d'investissement existent grâce aux deux guichets du CRI (Guichet d'aide à la création des entreprises et guichet d'assistance et d'appui aux investisseurs). Il faut aujourd'hui renforcer les liens de collaboration entre les hommes d'affaires, tient à rappeler Haydon Warren-Gash. Et d'ajouter, le Royaume-Uni s'intéresse beaucoup à investir dans la région de Fès dans le tourisme, l'agroalimentaire et les services. Des délégations britanniques se rendront, au cours de ce mois, au Maroc. D'autres visites sont prévues au mois de mars pour animer un salon sous le thème «investir dans l'avenir«. «Les participants viendront à Fès pour toucher de près les potentialités de la région«, souligne Haydon Warren-Gash. Rappelons que le CRI Fès-Boulemane éditera cette semaine le 1er guide économique de la région. Un conseillé en formalité est à la disposition des investisseurs. Il les aide à constituer leurs dossiers, les traite et les transmet aux services intéressés tout en assurant le suivi.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc