×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:59 Le 24/12/1992 | Partager

    Intégration du Control Data Systems dans NEC

    L'américain Control Data Systems, présent principalement en Amérique du Nord et en Europe, sera cédé à 4,99% et pour un prix de 5 millions de Dollars au japonais NEC. Celui-ci s'engagera, à partir du deuxième semestre 1993, dans des relations plus larges avec la compagnie américaine. Dans ce sens où celle-ci commercialisera en plus des ordinateurs personnels NEC et des produits livrés sous UNIX en provenance de NEC.

    Puma à la conquête de nouvelles parts de marche pour dépasser Adidas

    Puma, réalisant actuellement un volume de vente de 1,7 milliard de Francs, veut se hisser au premier rang mondial de la chaussure de sport en lançant sa chaussure sans lacets. Cette volonté s'est renforcée avec la récente multiplication par 4 du capital social de sa filiale française. Ne détenant que 20% du marché, elle s'est jusqu'à présent, trouvée vivement concurrencée par Adidas qui en contrôle le tiers. Dans le cadre de son expansion, elle envisage en premier lieu de dépasser Adidas.

    Nouvelle alliance Pepsi Cola-Orangina

    Pepsi Cola substitue à son ancien distributeur en France, Perrier, la filiale du groupe Pernod-Ricard, Orangina. Celle-ci disposera de la commercialisation et de la distribution des boissons Pepsi sur le marché français à partir du 1er Janvier.

    Le groupe américain envisage ainsi consolider une collaboration pré-existante avec Orangina dans le cadre d'une société spécialisée dans la distribution automatique de boissons.

    Rhône-Poulenc Rorer cède son siège et son centre de recherches pour rembourser une partie de sa dette

    La filiale pharmaceutique (R.P.R) de Rhône Poulenc a cédé pour 258 millions de Dollars son site de Collègeville, en France, comportant aussi bien son siège social que son centre de recherches. Cette cession prendrait la forme d'une location s'étalant sur 30 ans.

    Le produit de la cession, qui couvre à peine le coût de la construction du bâtiment, est destiné à payer, ne serait-ce que le 1/5 du montant de la dette de R.P.R. qui s'élève à 1,3 milliard de Dollars.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc