×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida: Les industriels évaluent les atouts de la région

Par L'Economiste | Edition N°:2225 Le 02/03/2006 | Partager

. Une rencontre-débat entre les opérateurs publics et privés . Au menu, la ZI, le port Jorf Lasfar, OCP, Jlec ou encore SonasidLes industriels et les opérateurs publics et privés se sont rencontrés, mardi dernier, au siège de la province, pour évaluer leur situation et aussi leurs préoccupations. L’objectif de la démarche est d’insuffler une dynamique permettant de renforcer le tissu industriel. Il s’agit aussi d’inscrire le développement dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue. La région a été parmi l’une des premières success stories du pays en matière d’aménagement de zone industrielle, explique d’emblée Mohamed Yazid Zellou, gouverneur de la province d’El Jadida. La zone industrielle emploie actuellement près de 10.000 employés et génère un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 3 milliards de DH. Il faut donc veiller à ce que l’essoufflement ne prenne le dessus, a-t-il ajouté. L’activité dans la zone a aussi été analysée. Ce sont 119 unités qui y sont installées. Les industries chimiques viennent en tête avec 30%, suivies du textile et le cuir avec un peu plus de 27%. L’agro-alimentaire arrive en troisième position avec 21%. Pour le gouverneur, il faut veiller à remettre à niveau les infrastructures de base.Plusieurs opportunités économiques existent déjà à El Jadida. Il en est ainsi du port industriel de Jorf Lasfar, appelé à jouer pleinement son rôle avec les mutations que connaît le port de Casablanca. Jorf et sa périphérie connaissent déjà une forte dynamique. Et ce, grâce aux projets d’extension et de développement menés par les industriels de renommée nationale et internationale. Sont notamment cités, l’OCP, la Jlec et la Sonasid. L’autoroute est un autre projet d’envergure en cours de réalisation. Elle rapprochera El Jadida à Casablanca et à l’aéroport Mohammed V à partir du mois d’octobre prochain. Par ailleurs, la région se caractérise par une assiette foncière importante. Ce qui constitue un facteur essentiel pour attirer les investisseurs nationaux et étrangers, indique Zellou. D’autres projets stratégiques sont en cours d’achèvement. Le projet de la station balnéaire Mazagan constitue une des pièces maîtresses du plan touristique Azur. Ce projet représente une capacité d’accueil de l’ordre de 3.000 emplois directs et plus de 10.000 indirects. Le projet du parc industriel de Jorf Lasfar, et dont la CDG sera l’aménageur-développeur, s’étendra dans un premier stade sur près de 250 hectares et accueillera des projets d’envergure.Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc