×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Pas assez de pompiers

Par L'Economiste | Edition N°:2225 Le 02/03/2006 | Partager

. A peine 1 sapeur-pompier pour 10.000 habitants!Ces gens qui combattent le feu, sauvent des vies et ne craignent pas le danger étaient en fête hier. A Fès, la cérémonie des sapeurs-pompiers, à l’occasion de la journée mondiale de la protection civile, n’est pas passée inaperçue. La protection civile reste, il est vrai, un des corps paramilitaires qui jouie le plus de la sympathie de la population. A la place Sofia, en plein centre-ville, des représentants des autorités locales, élus et chefs de services externes se sont associés aux habitants de la ville pour fêter ces héros. Des explications ont été fournies à cette occasion sur le travail du sapeur-pompier. Le commandant régional de la protection civile, Moulay Hassan Taleb, a insisté, d’une part, sur les fonctions de la protection civile, gestion de la rapidité pour maîtriser les faits pouvant dégénérer en catastrophes et, d’autre part, sur la notion de proximité. Fès dispose actuellement d’une seule caserne et de quatre noyaux à proximité des zones à risques (la Place Rcif et El-Kattarine à l’ancienne médina). En cas d’effondrement ou d’incendie, ces noyaux communiquent l’information au commandement. Ils se chargent également des interventions préliminaires en attendant l’arrivée des renforts et du matériel. Côté matériel, la caserne dispose de 34 engins dont 9 ambulances et 4 cellules de sauvetage. A noter que le taux de couverture des risques à Fès est d’un sapeur-pompier pour 10.000 habitants (la norme est d’un sapeur-pompier pour 1.000 habitants), d’une ambulance pour 185.000 habitants et d’un fourgon incendie pour 660.000 habitants. L’effectif global, 97 personnes dont notamment des officiers, sous-officiers, hommes de troupes, un seul médecin et deux assistantes sociales qui couvre la région, est jugé insuffisant.Selon Taleb, le commandement doit être renforcé. «Quelque 120 personnes au niveau de l’unité de Fès et 100 autres au niveau de l’unité mobile régionale devraient suffire pour le moment». Soulignons que les éléments de la protection civile de Fès procèdent en moyenne à 10.787 interventions par an, soit 91 interventions par jour et une intervention toutes les 48 minutes. Leurs interventions en 2005 se sont chiffrées à quelque 9.340 cas. Lesquels ont concerné, outre plusieurs cas d’asphyxie, agressions, blessures et personnes en danger, 560 incendies et 3.525 accidents de la route. Comparativement aux autres années, Fès n’a pas connu d’effondrements majeurs en 2005. Les interventions dans l’ancienne médina constituent un danger permanent vu la vétusté du tissu urbain et la difficulté d’accès.


«Cocktail explosif» au quartier Bensouda

Quartier industriel de grande envergure, le nouveau pôle urbain de Bensouda abrite une usine de gaz butane. Le quartier est aujourd’hui devenu très sensible à cause de l’extension de l’urbanisation et de l’approche de l’unité de gaz. Pour Moulay Hassan Taleb, les acteurs concernés doivent procéder au déplacement de l’unité de gaz butane vers un autre site. Autre danger, les trains qui traversent cette zone très peuplée. L’ONCF doit réfléchir à la construction d’un passage sous-terrain tout au long de ce point sensible. A noter que la protection civile installera prochainement, dans le cadre de sa politique de proximité, des unités dans les quartiers industriels de la ville. La première est en cours de création au quartier de Sidi Brahim grâce à un partenariat avec l’Association des industriels de ce quartier.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc