×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida: De nouveaux industriels entrent en scène

Par L'Economiste | Edition N°:1572 Le 31/07/2003 | Partager

. Le collège de l'Industrie enregistre 6 nouveaux arrivantsLa participation des électeurs (129.001 inscrits au départ) est restée, somme toute, modeste de l'avis des observateurs. Le Parti de l'Istiqlal s'est classé légèrement en tête devant le MNP. Cependant, aucun parti n'est sorti majoritaire avec des résultats éparpillés au profit des 17 partis entrés en lice. La bataille s'annonce donc rangée pour les présidentielles de la CCIS et l'Agriculture. Le collège de la Pêche se fera sur un large spectre car dépendant de toute la région du centre. Dans les coulisses, les contacts vont bon train pour le ralliement des voix en coalition. «Nous sommes surpris par le délai bien court, 4 jours au lieu des 15 espérés«, fait remarquer Mustapha Hamid, postulant à la présidence du collège de l'Agriculture et actuel président de commune. Ce collège a comme favori Cherki Lafhal, ex-président de la même institution. Parmi les connus, on enregistre le retour d'Ahmed Fayssel Kadiri (RNI), l'actuel président du Conseil municipal de la ville au collège du Commerce. Le collège de l'Industrie avec 6 nouveaux arrivants connaît cependant une majorité istiqlalienne (5 élus). Les observateurs donnent déjà comme président de la CCIS un membre du PI comme Jamal Benrabia ou Mohamed Abou Alfaraj. Toujours est-il que la chambre est considérée comme un simple appareil consultatif qui ne contribue pas de manière efficace au développement économique des régions. Le but pour nombre de candidats est d'impliquer les industriels dans la gestion de leur environnement. Cependant, pour des observateurs, la chambre reste une simple issue pour les recalés des législatives…De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc