×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
Dossiers

Editorial

Par L'Economiste | Edition N°:113 Le 20/01/1994 | Partager

Le chaos et l'intelligence

Les idées que nous nous faisons du pouvoir sont en retard sur la réalité. Si cela peut rassurer, les idées marocaines ne sont ni mieux ni plus mal adaptées que les autres à la réalité des pouvoirs, à une encablure du XXlème siècle.

Le pouvoir demeure largement conçu comme une entité unique disposant de la force de se faire obéir. L'image est facile à dessiner, puisqu'il s'agit d'une pyramide. De là, il suffit d'empiler les pyramides pour se représenter l'organisation du pouvoir chez soi, dans son entreprise, dans son pays, dans le monde entier.

C'est simple, mais aujourd'hui c'est faux.

Depuis 100 ans, les physiciens puis les mathématiciens ont fait des découvertes, devenues aujourd'hui fondamentales : l'Univers est un chaos actionné d'énergie. Ce n'est que maintenant que ces découvertes arrivent dans le domaine de la science appliquée .

Elles sont d'un grand secours aujourd'hui où il faut redessiner notre géométrie du pouvoir.

Ce faisant, il faut réviser et moderniser toutes nos conceptions et nos stratégies. Il y a, dans ce nouvel univers, de grands risques et aussi de grandes chances.

Les pyramides disparues, il faut raisonner en termes de réseaux, d'opportunités, d'adaptations... Ce sont là autant de méthodes accessibles aux petites nations comme le Maroc, aux entreprises, aux groupes d'intérêts, aux individus...

Le pouvoir est devenu les pouvoirs.

Les pouvoirs ne sont pas à conquérir, puisqu'ils sont partout, morcelés mais légitimes, fluctuants mais bien réels. Ils se recoupent, se regroupent, se divisent et se concurrencent. Ils s'attirent et se repoussent et surtout s'influencent mutuellement.

Un immense chaos, dopé par une énergie : l'intelligence. 

Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc