×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Dialogue social
Smig, ICV… Dix ans de chassés-croisés

Par L'Economiste | Edition N°:2731 Le 10/03/2008 | Partager

. Deux revalorisations entre 1997 et 2007. L’inflation tout juste moins rapide que les salairesLe smig a connu deux révisions à la hausse entre 1997 et 2007. Sur la décennie, dans l’industrie, le commerce ou pour les professions libérales, le salaire minimum horaire est passé de 7,98 DH à près de 9,66 DH. Il marque une progression de 21%. A noter que la dernière revalorisation en date est intervenue en juillet 2004. Depuis, le smig est resté inchangé. Sur la période, comment s’est comporté l’ICV? Entre 1997 et 2007, l’inflation a augmenté de 19,1%, tout juste moins rapidement que le smig. Selon l’article premier du dahir du 31 octobre 1959, le relèvement périodique du smig doit intervenir chaque fois que l’ICV augmente d’au moins 5%. Néanmoins, «cette disposition est tombée en désuétude avant même sa mise en application», explique un juriste. Elle n’a même pas été reprise dans le nouveau code du travail. Depuis 1996, deux augmentations du smig sont intervenues à intervalle régulier de 4 ans, en 2000 et 2004. En près de 60 ans, de 1948 à 2007, le salaire minimum aura augmenté 28 fois. Un employé payé au smig percevait 72 DH de salaire mensuel en 1948. Ce minimum a été multiplié par 28 pour atteindre 2.010 DH en 2007. Au palmarès des changements, les années 50 se classent premières avec 8 réévaluations. La décennie suivante n’a connu qu’une seule hausse, en 1962. Durant les années 70, le smig a connu quatre augmentations portant le taux horaire à 0,95 DH en 1972, 1,11 DH en 1973, 1,27 DH en 1975 et 1,40 DH en 1977. La décennie 80 a connu 7 modifications, multipliant le salaire minimum par 3,4. Pour les années 90, le smig sera revu à 6 reprises, 5,22 DH en 1990, 6 DH en 1991, 6,6 DH en 1992, 7,26 DH en 1994, 7,98 DH en 1996 et 8,78 DH en 2000.Le Smig a talonné de près l’ICV entre 1972 et 1983. En effet, alors que l’ICV a été multiplié en 1983 par 2,7, le smig a plus que triplé.De 1989 à 1994, le salaire minimum a été réévalué de 52,8%. sur la même période, l’ICV a augmenté de 35%. Le Smig a donc évolué plus que proportionnellement à l’inflation. Réda HARMAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc