×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

De la musique au cœur du désert

Par L'Economiste | Edition N°:1598 Le 10/09/2003 | Partager

. Cet univers silencieux a finalement son festival . Les organisateurs cherchent à désenclaver la région du Tafilalt Le désert, cet univers à la fois mystérieux et vague, silencieux et interpellant, abritera son premier festival du 18 au 21 septembre. Organisée par l'association Maroc pluriel, la philosophie du festival provient d'une idée généreuse, celle « d'offrir à cette région un événement artistique qui permettrait à la fois d'en promouvoir sa culture et ses sites tout en partageant l'universalité des émotions du désert», explique Leila Layachi, présidente du festival. Désenclaver Tafilalt, haut lieu de l'Histoire du Maroc, aussi bien sur le plan politique que sur le plan éthnoculturel, c'est ce à quoi aspirent les organisateurs. Faire du désert un point de rencontres musicales incontournables, à l'instar de Fès et d'Essaouira. Une ambition qui paraît réalisable, vu le budget consacré à cette première édition et le choix éclectique des artistes. En effet, le festival a coûté 4 millions de DH. La touche artistique du festival trouve son expression dans le répertoire sélectif optant résolument pour un bon choix des artistes pour mieux conter l'histoire des déserts. Le groupe nigérien Mamar Kassey, avec son style contemporain qui puise dans la tradition peule, conduira le public aux confins du Sahel. D'autres troupes pas moins originales et authentiques venant de divers pays africains comme le Niger, le Mali ou encore la Tunisie, se produiront quatre jours durant, dans les massifs dunaires de Merzouga.La région du Tafilalt a plus d'une symbolique. De par sa position remarquable à la porte du Sahara, Tafilalt a été longtemps une véritable plaque tournante entre l'Afrique du nord, d'une part, et entre le Machrek et le Maghreb, d'autre part. Sur le plan culturel, Tafilalt a joué un grand rôle dans le renforcement de la civilisation arabo-islamique en Afrique du nord-ouest. La région a été aussi la base de départ des mouvements de tribus au Maroc vers les régions côtières tout au long de son histoire.Considéré comme le cœur historique et géographique de l'ensemble du pré-sahara marocain, Tafilalt apparaît comme un vaste pays où différents éléments ethniques (berbères, arabes, populations noires) venus s'y installer depuis de nombreux siècles, sont arrivés très lentement à se fondre. Chacun des groupes composant les habitants de la région possède ses propres coutumes distinctes gardant les nuances locales. Le profane et le sacré, qui caractérisent le cachet spirituel du désert, se côtoieront sans céder à la moindre dissonance. Entre concerts, rencontres et couchers de soleil, le festival meublera le silence expressif de cet espace magique, offrant aux visiteurs un tableau fabuleux les projetant dans un univers garni de surprises. Hayat KARIM ALLAH

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc