×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Couches-culottes: Lhysa Maroc dans le haut de gamme

Par L'Economiste | Edition N°:354 Le 12/10/1998 | Partager

En deux ans de présence, la filiale du groupe espagnol Lhysa affirme détenir près du tiers du marché. Pour cette année, la société s'attend à une production de 85 millions de couches.


LE groupe ibérique Lhysa (spécialisé dans la fabrication des couches-culottes et des serviettes hygiéniques) est globalement satisfait des résultats enregistrés sur le marché marocain.
La filiale marocaine du groupe produit depuis son démarrage en 1996 les couches-culottes et commercialise d'autres produits importés de la maison mère.
Lhysa est plus particulièrement connue sous sa marque-phare Monbébé. Actuellement, Monbébé a atteint 30% de part de marché avec un taux de notoriété qui s'élève à 90% sur le segment moyen de gamme, affirme la Direction de Lhysa Maroc.
"Monbébé était totalement méconnue des consommateurs lors du démarrage de la filiale. Les investissements en termes de production et de marketing (publicité, promotion de vente et distribution) ont contribué largement au développement de notre position sur le marché", souligne M. Manuel Jimenez Ortega, directeur général de la filiale.

Un marché d'avenir


D'après les estimations, la demande moyenne du marché des couches-culottes pour l'année en cours se situe entre 250 et 300 millions unités. Lhysa Maroc prévoit la fabrication de 85 millions de couches dans ses usines de Berrechid, mais reste très discrète sur le chiffre d'affaires.
C'est sur le segment moyen de gamme que la marque Monbébé a acquis une part significative. Toutefois, la société souhaite diversifier sa gamme, est-il indiqué. Une nouvelle ligne de production a été introduite ainsi que le lancement d'un nouveau produit "Monbébé Ultra Sec" ciblant la clientèle haut de gamme. Dans cette catégorie, la part de marché de la société ne dépasse pas les 15%. Le leader du marché est l'Américain Procter & Gamble avec sa marque Pampers. Lhysa Maroc entend ainsi prendre pied dans le plus rentable des compartiments du marché et se mêler à la bagarre sur ce segment. La communication ne serait pas oubliée. Une campagne publicitaire est prévue dans les trois prochains mois. C'est l'agence Avenir Conseil qui s'est occupée aussi bien de la conception du packaging du produit que de la publicité. Le lancement de ce nouveau produit confirme en effet l'intérêt accordé par le groupe espagnol au marché marocain. "Le Maroc est sans doute le marché d'avenir pour l'ensemble des produits que nous commercialisons. La population marocaine est très jeune et constitue notre cible prioritaire", indique-t-on auprès de Lhysa Maroc.
Le défi des responsables est d'étendre les positions de l'entreprise en collant à l'évolution du pouvoir d'achat marocain. A terme, l'objectif consiste à faire du Maroc une plate-forme pour conquérir d'autres marchés notamment le reste du Maghreb et le Proche-Orient.


Carte de visite


L'implantation de Lhysa au Maroc a nécessité l'investissement de 100 millions de DH. Le capital social de la société est de 30 millions de DH. La société emploie un peu près d'une centaine de personnes.
Outre les couches pour bébés, Lhysa Maroc commercialise également des mouchoirs et des serviettes hygiéniques importés de sa maison mère en Espagne. Le groupe possède deux unités de production dans les villes de Toledo et Calatayos dans la région de Saragosse. Son chiffre d'affaires s'élève à 500 millions de DH.

Mohamed DOUYEB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc