×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Carest propose de nouvelles formules

Par L'Economiste | Edition N°:618 Le 18/10/1999 | Partager

· Créneaux de développement: Le sandwich en distributeur et l'exportation
· Au menu de l'entreprise, la restauration commerciale, scolaire, événementielle et hospitalière


Le secteur de la restauration collective semble intéresser bien plus d'une entreprise. Après Eurest Maroc, Somarest, MV Restauration et bien d'autres, un nouveau venu a décidé d'investir ce créneau. Il s'agit de Carest. Créée en juin dernier, cette entreprise se spécialise dans la restauration commerciale, scolaire, événementielle, hospitalière et dans la distribution en grandes surfaces.
Constituée en SARL, Carest est dotée d'un capital social de 600.000 DH, qui sera augmenté prochainement. La société, qui est gérée par M. Saleh Ben Barka, emploie 35 personnes dont 12 cadres.
L'intérêt pour ce secteur d'activité s'explique principalement par l'évolution à l'occidentale du mode de vie citadin. Rappelons aussi que les pouvoirs publics étudient toujours la possibilité de l'instauration de l'horaire continu. Les responsables de Carest précisent que les formules développées par leur entreprise répondent à ces nouveaux besoins. En effet, et comme ils l'expliquent, Carest a procédé à une segmentation de son marché, principalement celui de la restauration collective en entreprise. Pour ce segment, elle propose deux types de produits, un menu standard et un autre dit économique, destiné aux ouvriers. Aujourd'hui, "et après quatre mois d'existence, nous disposons d'une capacité de production de 3.000 repas servis quotidiennement dont 30% sont des repas économiques". La Direction de Carest fait aussi de l'hygiène son souci principal. "La qualité de nos produits est garantie par l'application de la norme internationale d'hygiène HAACP", est-il souligné. Selon les responsables de l'entreprise, cette norme implique le respect de règles d'hygiènes strictes qui couvrent toute la chaîne de production depuis l'achat des matières premières jusqu'à la livraison au client en passant par le stockage, la cuisson et l'emballage.
Actuellement, Carest ne sert que la ville de Casablanca et ses régions. "Nous sommes en phase de lancement. Nous souhaitons consolider notre présence sur le marché avant d'élargir notre espace d'intervention", indiquent les responsables de l'entreprise. Pour leur plan de développement, ces derniers envi- sagent d'investir le marché de l'export, la France et la Belgique, à travers des menus frais destinés à la même clientèle".
Comme concept nouveau, c'est le sandwich en distributeur qui sera mis en place. A cela s'ajoute la commercialisation dans les grandes surfaces des menus prêts à l'emploi de Carest. Cette dernière dispose d'une cuisine centrale où sont préparés les repas. Seuls la pâtisserie et le pain sont aujourd'hui sous-traités. A terme, l'entreprise prévoit leur intégration dans la chaîne de production.

Aniss MAGHRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc