×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2315 Le 10/07/2006 | Partager

. Bruxelles alerte contre les risques des bancs solaires La Commission européenne a alerté jeudi 6 juillet les Européens des risques de cancer qu’ils encouraient lorsqu’ils bronzent sous des lampes UV, mais les associations de consommateurs trouvent cet avertissement encore trop timide. «L’usage d’appareils à rayons ultraviolets pour obtenir et entretenir un bronzage à des fins esthétiques est susceptible d’augmenter le risque de mélanome malin de la peau», selon une étude menée par le Comité scientifique des produits de consommation et publiée jeudi dernier par la Commission. Potentiellement mortel, le mélanome malin est le plus dangereux des cancers de la peau. Selon une enquête réalisée en 2003 par le Britannique Brian Diffey, 50 à 200 personnes meurent chaque année au Royaume-Uni de l’exposition à des UV artificiels. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime quant à elle que 10% des cas de mélanomes sont dus à l’usage de lampes UV ou de bancs solaires. . Italie: Prodi veut faciliter la citoyenneté aux immigrésLe gouvernement italien envisage d’accorder la citoyenneté aux immigrés installés légalement depuis 5 ans sur le territoire, a annoncé jeudi 6 juillet le ministre de l’Interieur Giuliano Amato. Giuliano Amato a précisé que ce projet était à l’étude au sein de son ministère. «Certains proposent d’accorder la citoyenneté au bout d’une période de deux ans, mais selon moi, c’est trop court, parce que beaucoup d’immigrés viennent en Italie pour gagner un peu d’argent et repartent ensuite dans leur pays», a-t-il déclaré. «Je peux même exiger qu’ils parlent l’italien avant de leur accorder la citoyenneté, puisque de toute façon après avoir passé cinq ans dans notre pays ils le savent, et peut-être même mieux que beaucoup d’Italiens», a ironisé le ministre. Près de 170.000 permis de séjours sont accordés chaque année. Un permis de séjour est une autorisation de résidence mais ne permet pas de voter.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc