×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

France/Immigration: Opération régularisation

Par L'Economiste | Edition N°:2315 Le 10/07/2006 | Partager

. Près de 100.000 familles d’enfants scolarisés concernées«PLUSIEURS milliers» de familles étrangères sans papiers vont être régularisés en France, a annoncé jeudi 6 juillet la police, après plusieurs mois de mobilisation d’associations et de personnalités dénonçant la politique du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy sur l’immigration. «Nous savons que nous allons régulariser plusieurs milliers de familles», a assuré Yannick Blanc, un responsable de la police, dans un entretien au journal Le Monde. Une mobilisation sans précédent contre les menaces d’expulsion de sans-papiers a amené Sarkozy, probable candidat à l’élection présidentielle de 2007, à accepter à la mi-juin de reconsidérer certains dossiers mais au cas par cas. Le ministre de l’Intérieur, qui vient de faire voter une nouvelle loi pour durcir les conditions d’entrée et de séjour des étrangers en France, s’est fixé pour 2006 un objectif de 25.000 expulsions de clandestins contre 20.000 en 2005. Blanc a indiqué que 2.300 rendez-vous avaient été fixés avec des familles dans la seule ville de Paris. Il a toutefois souligné qu’il n’y avait «pas de comparaison» avec la régularisation d’étrangers effectuée en 1997 et 1998 par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin qui, «à l’époque (...) étaient des travailleurs étrangers célibataires», alors qu’il s’agit aujourd’hui de familles. Le leader d’extrême droite, Jean-Marie Le Pen, qui accuse Sarkozy de chasser sur ses terres, a immédiatement estimé que le ministre ouvrait «une nouvelle filière d’immigration familiale». Le Réseau éducation sans frontières (RESF), à l’origine de la mobilisation pour les clandestins dont les enfants sont scolarisés, estime qu’entre 50.000 et 100.000 enfants de familles sans papiers sont scolarisés en France. Entre 200.000 et 400.000 clandestins vivent en France, selon les estimations des autorités.Synthèse L’Economiste

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc