×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Barid Al-Maghrib
La messagerie plus vite que le courrier

Par L'Economiste | Edition N°:2288 Le 01/06/2006 | Partager

. La première croît de 23,5%, le second de 3,3%. Le chiffre d’affaires 2005 atteint 1,272 milliard de DH. Les services financiers gagnent du terrain«LA bancarisation au maximum», c’est l’objectif de Barid Al-Maghrib, dixit Anas Alami(1). Le DG qui compte quelques mois de pilotage à la tête de la vieille dame qui emploie 8.000 personnes et dispose de plus de 1.670 bureaux de poste (20 de plus en 2005). L’institution a réalisé une progression de 3% de son chiffre d’affaires entre 2004 et 2005, soit plus de 1,27 milliard de DH contre 1,23 un an plus tôt. Cette progression s’explique par la croissance du courrier et de la messagerie (3%) et des services financiers (23,5%), indique Anas Alami. Banque, assurances… La vieille dame continue sa mue, tout en restant concentrée en interne sur son cœur de métier: le courrier et la messagerie. L’activité a réalisé un chiffre d’affaires de 732 millions de DH avec un taux de croissance de 3%. Les principales réalisations de 2005 portent sur l’extension du système électronique de suivi des envois, «ce qui permet d’identifier l’acheminement pratiquement en temps réel grâce à la technologie IPS», indique Alami. L’année écoulée a vu la création également de deux centres de traitement et 26 tournées de distribution. . La monétique en hausse de 23,5%Le chiffre d’affaires courrier s’élève, lui, à 617 millions de DH (3,3% de croissance), tandis que celui de la messagerie atteint 48 millions de DH (+23,5%). Un accord a été signé avec la Poste française, indique Alami, qui prévoit la commercialisation au Maroc des produits et services du groupe hexagonal… Et de définir les produits financiers qui pourraient être distribués outre-méditerranée auprès de la communauté marocaine. La messagerie-courrier représente 54% du chiffre d’affaires global. L’écart avec les services financiers depuis la diversification de Barid Al-Maghrib a tendance à se résorber. Le chiffre d’affaires de l’activité monétique a atteint 615 millions de DH en 2005, en hausse de 23,5% sur un an. Les produits d’exploitation enregistrent, eux, une progression de 5,7% pour se fixer à 1,347 milliard de DH. «Notre réseau croît le plus rapidement du marché», affirme Anas Alami, qui mène en parallèle une opération de restructuration des RH. La vieille dame est passée à la vitesse supérieure avec l’introduction de 119 guichets automatiques (GAB) supplémentaires pour atteindre les 400. «Nous sommes au troisième rang du réseau GAB», s’enorgueillit Alami. Rien de surprenant. Les services financiers de Barid Al-Magrib ont bénéficié de la dynamique nationale qui vise à améliorer le taux de bancarisation et la mobilisation de la petite épargne. Pour relever le défi, la Poste a passé toute une série de partenariats en 2005, tels que la convention avec la Trésorerie générale «afin d’améliorer la qualité des services», le mastodonte Attijariwafa bank ou Wafa Assurance, «pour la conception et commercialisation de produits de prévoyance, d’épargne et de retraite», entre autres. L’activité bancassurance, lancée fin octobre 2005, peut se prévaloir, d’ailleurs, de résultats pour le moins encourageants. En deux mois, ce sont 15.000 contrats qui ont été signés, indique Alami, et qui ont généré des primes de 4,5 millions de DH. «Cela donne une idée de la force de frappe…», lance cet ex d’Upline Securities. «Nous avons un réseau à très forte capillarité. Tout citoyen a un bureau de poste à une distance très faible de là où il se trouve».Céline PERROTEY-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------(1) C’était lors de l’annonce des résultats 2005 le 30 mai à Casablanca, qui fait suite au Conseil d’administration de Barid Al-Maghrib

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc