×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Baisser ou maintenir les taux? Réunions en série des banques centrales en Europe

Par L'Economiste | Edition N°:622 Le 22/10/1999 | Partager

· Réunion aujourd'hui du Comité monétaire de la Banque Centrale Européenne
· La Grèce a annoncé des baisses en cascade de ses taux


Les marchés internationaux vivent ces derniers mois au rythme des révisions des politiques monétaires. Les opérateurs et analystes suivent de près les décisions des banques centrales. La prochaine en date est celle de la BCE (Banque Centrale Européenne). Selon la majorité des analystes, le Comité monétaire, qui se réunit aujourd'hui, devrait laisser inchangés les taux d'intérêt dans la zone Euro.
«La BCE attendra sans doute début novembre avant de resserrer les vannes du crédit», s'accordent à dire les analystes.
Cet avis ne fait cependant pas l'unanimité. «Nous pensons à présent que la BCE augmentera le taux Refi actuellement à 2,5% de 50 points de base dans l'une des trois réunions du conseil à venir. Les chances d'une hausse dès ce jeudi sont plus grandes que jamais», souligne M. Joachim Fels, expert BCE chez Morgan Stanley Dean Witter.
Lors de son dernier conseil, la BCE n'a guère laissé de doute sur une hausse prochaine de taux afin de prévenir un risque de dérapage des prix.
Mais elle a décidé de se laisser encore du temps afin de récolter quelques statistiques supplémentaires.
Par ailleurs, la Banque d'Angleterre vient de diffuser un communiqué très détaillé sur la dernière réunion du 7 octobre. Les neufs membres du Comité de politique monétaire avaient alors voté à l'unanimité pour un maintien des taux d'intérêt à 5,25%.

Incertitudes


Le communiqué n'exclut cependant pas une révision des taux d'intérêt à terme. Et pour cause, «un certain nombre d'incertitudes» concernant les performances économiques britanniques. «Ces incertitudes sont liées à une croissance plus forte que prévu», indique le communiqué, ajoutant que le Comité de politique monétaire «restera attentif à tout signe de pression de la forte croissance sur les prix».
Les membres du Comité de politique monétaire ont souligné que la baisse des prix à l'importation, qui a permis de limiter l'inflation, et les mauvaises performances du commerce extérieur qui ont pesé sur la croissance sont des facteurs qui pourraient disparaître prochainement.
Les analystes notent cependant que la réunion du Comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre s'est tenue avant l'annonce la semaine dernière d'une hausse plus forte que prévu du salaire moyen en août et des prix à la production pour septembre, deux facteurs inflationnistes.
Malgré les réserves émises par le Comité monétaire, la plupart des analystes continuent à tabler sur une hausse des taux d'intérêt directeurs en novembre.
Le Comité de politique monétaire avait décidé au début du mois de marquer une pause après avoir remonté le loyer de l'argent d'un quart de point à 5,25%, lors de sa réunion de septembre, à la grande surprise des opérateurs.
Autre réunion, celle de la Banque de Grèce qui a annoncé mercredi dans un communiqué des baisses en cascade. Son taux d'intervention sur le marché interbancaire est passé de 12 à 11,5% pour les dépôts à 14 jours. Le taux Lombard (taux plafond) a été réduit de 13,50 à 13%.
Le taux servi aux banques par la banque centrale pour les dépôts d'un jour a été diminué d'un demi-point (de 11,50 à 11% et de 9,75 à 9,25%, selon le montant des dépôts).

Youssra MAHFOUD (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc