×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Enseignement supérieur
Belle mobilité, surtout vers la France

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4811 Le 12/07/2016 | Partager
Le pays étranger où partent le plus d’étudiants marocains
Proximité, qualité de l’enseignement, atout linguistique … les avantages
etude_maroc_france_4811.jpg
La répartition par discipline et niveau des étudiants marocains dans les universités françaises en 2013-2014 montre un réel intérêt pour les filières économiques et scientifiques, surtout en master
 

Le Maroc est le premier pays d’origine des étudiants étrangers en France. Ils étaient 35.199 à la rentrée 2014-2015 à avoir opté pour l’Hexagone, soit une augmentation de 3,8% par rapport à l’année précédente et de 9,9% entre 2010 et 2014. Si plus de 66% étaient inscrits en université, les sciences restent la discipline la plus choisie. D’après les chiffres 2012 de l’Unesco, sur l’ensemble de la mobilité étudiante marocaine, 65% choisissent donc la France. Le gros contingent. Beaucoup plus modestes, l’Espagne en intéresse 7,3%, l’Allemagne 6,1%, l’Italie 4% et le Canada 3%, ce qui compose le top 5 des destinations étrangères pour les jeunes marocains. Il faut dire que la France propose pas moins de 36.000 formations, entre licence, master et doctorat, mais aussi programmes courts, formations artistiques et formations enseignées en anglais. Une nouvelle loi du 7 mars 2016 vise d’ailleurs à faciliter l’accueil et l’intégration de tous ceux qui ont choisi cette destination d’études, généralisant le titre de séjour pluriannuel après un an de séjour en France. Autre innovation de la loi: le passeport talent, qui facilite l’entrée et le séjour des personnes ayant des profils correspondant aux besoins de l’économie actuelle: jeune diplômé qualifié ou salarié en mission, chercheur, créateur d’entreprises ou porteur d’un projet économique innovant. Une carte délivrée pour une durée maximum de quatre ans, pour la personne concernée et sa famille, qui donne droit à l’exercice d’une activité professionnelle. 
Si la France marche bien chez les jeunes marocains, des quotas d’échange d’étudiants leur permettent de varier les destinations. C’est le cas pour la Tunisie ou le Sénégal avec l’avantage de rester sur le continent. La Tunisie est souvent choisie pour sa proximité géographique et culturelle, mais aussi pour la qualité de son enseignement. Les accords de coopération entre les 2 pays permettent aux étudiants marocains d’accéder à des filières d’excellence académique dans les domaines de l’architecture, de la médecine générale et dentaire ou de l’ingénierie, tout en bénéficiant de bourses. A savoir tout de même que l’année dernière, la moyenne la plus basse du bac parmi les admis était de 16,93. Les meilleurs donc. Mêmes exigences et mêmes filières pour ceux qui souhaitent rejoindre le Sénégal, où 2 écoles proposent en plus l’agronomie et les sciences de la terre. 

Les atouts français

 

La France est le 3e pays au monde pour l’accueil des étudiants internationaux. Quelques-unes des motivations qui aident à choisir le pays:
• Des formations financées et garanties par l’État, sans distinction entre les étudiants internationaux et les étudiants français 
• Un réseau de 3.500 établissements publics et privés et plus de 1.000 programmes qui permettent de se former en anglais dans toutes les filières
• Le pays occupe la 6e place au monde en termes de dépense intérieure de recherche et développement avec 42% des doctorants inscrits en France qui sont des étudiants internationaux
• 1er pays d’Europe représenté dans le top 100 des entreprises les plus innovantes
• Le français est la 5e langue la plus parlée avec 274 millions de locuteurs, et la langue la plus apprise au monde après l’anglais. C’est aussi la 3e langue des affaires et la 2e langue d’information internationale. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc