×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

RSE: Une certification light pour TPE-PME

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4811 Le 12/07/2016 | Partager
Une norme devrait être adoptée avant la fin de l’année
Environnement, sécurité, qualité,… elle fixe le minimum à respecter
Une autre arrive, sur le management anti-corruption en entreprise
imanor_4811.jpg
Abderrahim Taïbi, DG de l’Institut marocain de normalisation, Imanor: «La norme sera révisée lorsque nous réussirons à tirer les entreprises vers le haut» (Ph. Bziouat)

Afin de permettre aux TPE et PME de se mettre à niveau de manière progressive sur différents aspects, l’Institut marocain de normalisation, Imanor, est en train de concevoir une nouvelle norme qui leur est spécialement dédiée. Baptisée QSES (qualité, sécurité, environnement et responsabilité sociétale), elle devrait être adoptée avant la fin de l’année. «Elle reprend les différentes normes internationales, Iso 9001 sur la qualité, 14001 sur l’environnement, OHSAS 18001 sur la sécurité au travail et la 26000 sur la responsabilité sociétale. Mais uniquement les dispositions applicables aux TPE et PME», explique Abderrahim Taïbi, DG d’Imanor. Les petites structures n’auront à intégrer que le minimum requis pour chaque type de normes. Exit les procédures lourdes, la multitude de documentations à fournir et les politiques compliquées à mettre en place. Concernant la sécurité au travail, par exemple, les entreprises devront au moins identifier les dangers et les risques liés à leurs activités. Cela les sensibilisera d’abord à la question, et les incitera par la suite à commencer à y travailler. 
En étant peu contraignante, la norme QSES sera plus accessible aux petites structures. Et contrairement à la norme ISO 26000 relative à la responsabilité sociétale des organisations, elle prévoit une certification, ce qui pourrait convaincre plus d’entreprises d’y souscrire. «Elle sera révisée lorsque nous réussirons à tirer les entreprises vers le haut», précise Taïbi. 
Une autre norme, cette fois-ci internationale, arrive bientôt, l’ISO 37001 sur le management anti-corruption au sein des entreprises. Elle sera également certifiable. «Contrairement à la norme que nous préparons, et à travers laquelle nous cherchons à éduquer les gens et à les préparer, cette dernière pourrait être prise comme référentiel dans le commerce international», nuance le DG d’Imanor. «Nous ne souhaitons pas que l’entreprise marocaine soit défavorisée sur le marché international, surtout qu’elle dispose de tous les atouts lui permettant de se conformer à cette nouvelle norme et d’aller de l’avant», poursuit-il. Les PME-TPE joueront-elles le jeu de la transparence sachant qu’une bonne partie préfère évoluer dans le noir?  

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc