×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    La SIE renforce le parc photovoltaïque

    Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4797 Le 17/06/2016 | Partager
    Un investissement de 600 millions de DH à l’horizon 2020
    L’unité industrielle développera une capacité additionnelle de 160 MW

    Après les bus électriques, les chauffe-eau solaires, la Société d’investissement énergétique (SIE) met le cap sur les panneaux photovoltaïques. Le bras financier de l’Etat pour la réalisation du mix énergétique va investir dans la première unité industrielle de production de panneaux solaires photovoltaïques made in Morocco. «Ce projet, dont le montant global d’investissement ressort à 600 millions de DH à l’horizon 2020, est l’aboutissement d’un travail de 2 ans», confie Ahmed Baroudi, directeur général de la SIE. L’unité est développée conjointement avec le mastodonte chinois Hareon Solar et Jet Contractors. Cette opération d’envergure s’inscrit dans la suite logique de la ligne de production installée à Aïn Attik chez Jet Contractors d’une capacité de production annuelle de 30 MW remise aux normes internationales par Hareon Solar. Le lancement effectif  de cette dernière est prévu pour l’automne 2016. La chaîne de manufacturing 100% solaire sera renforcée en 2017 par la joint-venture avec le chinois Hareon qui portera la capacité globale à 190 MW par an. «Pour l’heure, l’emplacement du deuxième site, qui sera doté d’une capacité de 160 MW, n’a pas encore été défini», précise Baroudi. Issue d’une alliance entre la technologie allemande et le know how chinois, les panneaux sortie-usine seront destinés au marché domestique mais surtout à l’export. Le volet financier de l’opération sera assuré par Attijariwafa bank.  La banque se charge dans un premier temps de l’accompagnement de la construction de l’unité industrielle, en plus d’éventuelles levées de fonds. AWB mettra aussi à contribution son réseau international à travers la mise en place d’un dispositif de financement des usagers.
    Le défi est de produire des panneaux qui répondent aux standards internationaux en termes de normalisation. Pour pérenniser l’investissement, les produits seront configurés de telle sorte à garantir un rapport qualité/prix compétitif sur la scène internationale. L’objectif étant également d’élargir le champ des produits «made in Morocco» dans un secteur aussi pointu que le solaire. L’enjeu, dans un second temps, est de réduire considérablement la dépendance aux énergies fossiles. Selon la SIE, l’unité aura un impact social, économique et environnemental à travers la création de plusieurs centaines d’emplois directs et indirects. Le projet aura un impact sur l’ensemble des entreprises de l’écosystème solaire, notamment les industries locales, celles du verre et l’industrie des profilés en aluminium.
    Le montage financier de projets des secteurs d’énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, est l’une des activités transverses de la SIE. L’ambition est de réduire au maximum le volume colossal des importations d’équipements et apporter un savoir-faire étranger et de se retirer au bénéfice d’un partenaire national.

    Hareon Solar

    Le chinois Hareon Solar, qui s’engage à assurer un transfert de savoir-faire au Maroc, est l'un des fabricants de référence de silicium cristallin de cellules solaires et de modules au monde. L’entreprise, dont le siège est basé à Jiangyin, en Chine, est cotée à la Bourse de Shanghai. Le groupe dispose en outre d’une capacité annuelle de fabrication de cellules d'environ 1.850 MW. En dehors de l’empire du Milieu, Hareon est présent à travers ses filiales en Australie, en Allemagne, en Inde, au Japon, en Afrique du Sud ou encore aux Etats-Unis.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc