×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4761 Le 28/04/2016 | Partager

• Les britanniques s’acquitteraient d’un lourd «impôt Brexit»

«Une sortie britannique de l’UE saperait la confiance et engendrerait des incertitudes qui se traduiraient par un PIB inférieur de 3% à l’horizon 2020, soit 2.200 livres sterling par foyer», selon une nouvelle étude publiée de l’OCDE. Le choc que subirait le niveau de vie équivaudrait dans les faits à un «impôt Brexit» permanent prélevé sur les ménages, indique l’Organisation. Le Royaume-Uni pâtirait de la perte du libre accès au marché unique. Il se trouverait en outre confronté à de nouveaux obstacles sur nombre de marchés de pays tiers auxquels il perdrait l’accès préférentiel du fait de sa sortie de l’UE (même s’il parvenait à négocier un nouvel accord commercial avec l’Europe). Les entrées de capitaux risqueraient fort d’être perturbées, avec à la clé une contraction très dommageable du déficit de la balance des opérations courantes qui, à 7% du PIB, a atteint un record.

• Primaires américaines: La course continue

La démocrate Hillary Clinton a fait un pas de géant vers l’investiture présidentielle après une nouvelle série de victoires aux primaires, tandis que Donald Trump renforçait son avance sur ses deux adversaires républicains ligués contre lui. La voie de l’investiture est désormais dégagée pour Hillary Clinton. Sauf coup de théâtre, elle portera les couleurs du Parti démocrate à l’élection présidentielle de novembre prochain. Première femme de l’histoire américaine à atteindre cette étape, la démocrate a remporté quatre des cinq primaires organisées mardi 26 avril (Maryland, Pennsylvanie, Connecticut, Delaware), ne concédant que le petit Rhode Island au sénateur Bernie Sanders. Son avance en nombre de délégués est devenue quasi-insurmontable. La primaire de l’Indiana, mardi prochain, sera déterminante, tant l’investiture se jouera à quelques délégués près.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc