×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Export

    Industrie pharmaceutique
    L’impératif de la consolidation des débouchés

    Par Safall FALL | Edition N°:4760 Le 27/04/2016 | Partager
    Le secteur participe au Forum pharmaceutique international
    Transferts de savoir-faire, positionnement à l’export… les enjeux
    L’industrie a exporté 10% de sa production en 2015
    industrie_pharmaceutique_060.jpg

    L’amélioration des délais d’obtention des Autorisations de mise sur le marché permettrait aux industriels plus de compétitivité et de réactivité sur les marchés extérieurs

    L’Iindustrie des médicaments part à l’assaut du marché tunisien. Après le Mali et le Gabon, c’est au tour de ce pays d’Afrique du Nord d’accueillir, sur les prochaines 48 heures,  le Forum pharmaceutique international. Pour cette édition, Maroc Export pilote justement la 8e participation marocaine à cet événement qui se déroulera à Hammamet. «Les opérateurs du secteur se réunissent autour de questions diverses relatives à leurs activités et leur rôle en Afrique en tant qu’acteurs de développement», explique-t-on auprès du Centre marocain de promotion des exportations. Le Forum pharmaceutique international en est à sa 17e édition. Celle de cette année se déroulera sous la thématique centrale du «Pharmacien au service de la santé en Afrique». Au programme, l’on retrouve le classique des travaux scientifiques ainsi qu’une exposition qui permettra aux professionnels du secteur d’exposer leurs produits, services et autres solutions. Les débats tourneront autour de la bonne gouvernance, du partenariat public-privé, ou encore de la recherche et du développement. Plus de 500 pharmaciens  et représentants africains, arabes et internationaux de l’industrie pharmaceutique sont attendus. La délégation marocaine sera quant à elle représentée par huit laboratoires.
    Organisé sous l’égide de l’Inter Ordre des Pharmaciens d’Afrique (IOPA), l’événement est le plus important du continent africain. Cette édition réunira plus d’une quinzaine de pays africains membres de l’IOPA, et marchés à l’export où l’offre marocaine s’est déjà positionnée. Il s’agit notamment de l’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Gabon. D’autres pays plus avancés en matière d’industrie pharmaceutique y participeront  aussi, tels que la Jordanie, le Liban, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, l’Espagne, la France... «L’objectif est de renforcer la coopération et le partenariat Sud-Sud et Nord-Sud. Il s’agit aussi de promouvoir en Afrique un secteur pharmaceutique qui respecte les normes internationales au service de la santé publique», précise-t-on auprès de Maroc Export.
    De plus, au-delà de l’opportunité de partage d’expériences et de mise en place de synergies entre les opérateurs du secteur, la manifestation permet à l’industrie marocaine de consolider ses acquis en termes de positionnement à l’export. Il faut savoir que près de 10% de la production pharmaceutique est ainsi commercialisée sur des marchés à l’international. Le Royaume a exporté une valeur de près de 1 milliard de DH en médicaments sur l’année écoulée.
    A elle seule, l’Afrique représente près de 92% des exportations en 2015, et 5% des exportations sont destinées aux pays arabes. Par ailleurs, 16% des exportations  de l’industrie du médicament sont acheminées directement vers l’Afrique. Le plus gros passe par l’Europe.

     

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc