×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Afma: La non-vie dope l’activité

    Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4754 Le 19/04/2016 | Partager
    Le courtier table sur ses partenariats stratégiques
    Le résultat net part du groupe bondit de 3,9% à 55,2 millions de DH
    afma_chiffres_054.jpg

    A fin 2015, les primes nettes émises se sont appréciées de 19,3% à 1,57 milliard de DH. Pour sa part, le résultat net part du groupe s’affiche en hausse de 3,9% à 55,2 millions de DH

    4 mois après avoir intégré la cote, c’est une année riche en perspectives qui s’annonce du côté du courtier en assurance Afma. La force de frappe de la filiale de Tenor Group, dont le chiffre d’affaires ressort à plus de 2 milliards de DH à fin 2015, réside dans ses partenariats stratégiques. Le groupe s’adosse à titre d’exemple sur Marsh, le leader mondial du courtage d’assurance et de gestion des risques pour capter les flux d’assurance liés aux projets d’investissements de clients internationaux. Dans son portefeuille clients, figurent Renault ou encore la ligne tramway de Casablanca. «Nous sommes capables d’accompagner des donneurs d’ordre d’envergure», confie Farid Bensaid, président-directeur général d’Afma. Ces partenariats permettent également au courtier de se positionner sur le secteur de l’énergie. Une dynamique de transition qui devrait profiter au groupe à travers des polices d’assurance spécifiques telles que la Tous risques chantiers (TRC) et la Responsabilité civile décennale (RCD).
    2015 a été l’année de la consolidation. Le groupe a en effet renforcé ses acquis sur le marché en finalisant l’intégration de ses deux filiales Afma Fès et MCA. Ainsi, son chiffre d’affaires à fin 2015 s’affiche en hausse de 11,25% à 178 millions de DH sous l’effet de l’appréciation des primes nettes émises de 19,3% à 1,57 milliard de DH. L’essentiel des primes a été du ressort de la branche non-vie qui représente une part de 88%, et qui s’est appréciée de 19,1% à 1,38 milliard de DH. De ce fait, le résultat net part du groupe s’est bonifié de 3,9% à 55,2 millions de DH.
    La performance de l’activité du courtier renseigne sur la dynamique du secteur de l’assurance, notamment de la branche non-vie. Selon les dernières statistiques de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR), les primes émises à fin 2015 par le secteur des assurances se sont appréciées de 7% pour s’établir à 30,4 milliards de DH, contre 6,3% à fin 2014. Par branche, la non-vie demeure prédominante et s’accapare 65,3% du chiffre d’affaires du secteur avec un volume de 20 milliards de DH. La croissance de cette branche est principalement portée par la hausse de 5,3% des primes automobile à 9,5 milliards de DH et qui représentent 31,3% des primes globales.
    En Bourse, le titre s’est engagé depuis son introduction, le 15 décembre dernier, dans un premier temps dans un trend baissier avant de rebondir sur le support à 712 DH. Il parvient ensuite à inverser sa tendance et oscille sereinement suivant une dynamique ascendante. A la mi-séance du lundi 18 avril, l’action prenait 0,26% à 767 DH. Sa performance annuelle s’établit à 4,38%.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc