×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Prix Maroc du livre
Les noms des gagnants dévoilés

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4736 Le 24/03/2016 | Partager
Al Ayadi dans la catégorie des sciences sociales
Et Tebbal pour la poésie
La remise officielle des prix prévue mardi prochain
mohammed_noureddine_affaya_036.jpg

Pour Mohammed Noureddine Affaya, président du jury de cette édition, les œuvres en compétition sont d’une qualité intéressante que ce soit au niveau de l’approche que de la méthodologie adoptée (Ph. N. E. A.)

Ce ne sont pas moins de 175 œuvres qui ont été retenues dans la compétition pour le prix du Maroc du Livre pour l’année 2016. Celles-ci ont fait l’objet d’une minutieuse relecture et évaluation par les membres du jury présidé par Mohamed Noureddine Affaya. Les noms des primés ont été dévoilés mardi dernier à Rabat et la cérémonie officielle des remises des prix aux candidats distingués est prévue le 29 mars prochain à Rabat.
Parmi les primés de l’édition 2016, Mohamed Al Ayadi dans la catégorie des sciences sociales avec son livre intitulé: Les deux visages du Roi, le monarque et le Commandeur des croyants. Le prix de la catégorie poésie, lui, revient au poète Abdelkrim Tebbal pour son recueil «Namnamat». Tarik Bekkari a remporté le prix du récit et de narration avec son œuvre «Numidia». Pour le prix dédié aux sciences humaines, il a été partagé, ex æquo, entre Ahmed Jabroune pour son livre «l’émergence de la pensée islamique et son développement» avec Mohamed Sarrou, primé pour son œuvre «la théorie et la pratique en médecine andalouse, entre Ibn Rochd et Ibn Zohr». Dans la catégorie des études littéraires, artistiques et linguistiques, le prix a été accordé à Abderrezak Tourabi. Alors que celui de la traduction a été attribué, ex æquo, à Rajaa Boumediene pour sa traduction vers l’espagnol du livre de Mohamed Chokri «Le fou des roses» et Khalid Bensghir pour son œuvre traduite de l’anglais «les Juifs du Maroc et le récit de la mémoire».
Notons par ailleurs que cette édition a été marquée par «le renforcement de la procédure organisationnelle du Prix via l'adoption du règlement intérieur portant sur l’organisation du travail des commissions de lecture, des délibérations et d'arbitrage, afin de consolider l’objectivité, la transparence et l'intégrité de cette compétition», indique Mohamed Lotfi El Mrini, SG du ministère de la Culture. L’opération de lecture et d’évaluation des œuvres en compétition par les différentes commissions s’est passée dans un climat de sérénité et de transparence, confirme de sa part Mohammed Noureddine Affaya, président du jury de cette édition. Il faut aussi signaler l’engagement affiché par le département de la Culture pour soutenir la réédition et la promotion des livres primés.
Rappelons en fin que sur les 175 œuvres en compétition dans cette édition, ce sont les travaux portant sur la poésie qui arrivent en tête avec 37 œuvres, alors que pour la traduction et les sciences sociales on se trouve avec moins de production, soit respectivement 15 et 22 livres.
Noureddine EL AISSI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc