×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Les Ecoles Yassamine se mettent à l’anglais

Par Karim Agoumi | Edition N°:4734 Le 22/03/2016 | Partager
Un programme de renforcement de la langue de Shakespeare dès le préscolaire
Un baccalauréat international option «langue anglaise» également prévu

Habituer les plus jeunes à l’anglais dès leur plus jeune âge et intégrer à part entière cette langue au programme. C’est la politique adoptée par les Ecoles Yassamine qui prévoient d’instaurer à la rentrée prochaine un programme de renforcement de la langue de Shakespeare dès le préscolaire ainsi qu’un baccalauréat international option langue anglaise. Une véritable ouverture vers le plurilinguisme qui permettra aux élèves de s’ouvrir aux autres cultures, de s’épanouir et d’évoluer sur le plan social.

Le groupe scolaire développera ainsi l’apprentissage de l’anglais auprès des élèves de tout âge et proposera même un baccalauréat international en option «langue anglaise» qui viendra s’ajouter à son prédécesseur de langue française. Des changements qui bouleverseront le quotidien des petits aussi bien que des grands. Ainsi, il est prévu d’accroître le nombre d’heures de pratique de l’anglais sous toutes ses coutures. Les élèves pourront assimiler les bases de la langue et se familiariser avec cette dernière à travers diverses activités ludiques et d’éveil destinées aux plus jeunes mais également via des cours spécifiques réservés à leurs aînés.  Des nouveautés qui n’auront aucune incidence sur les tarifs appliqués dans l’ensemble des Ecoles Yassamine.

Une réforme qui s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique présentée au Souverain par le président du Conseil supérieur de l’éducation et dont l’objectif consiste avant tout à contribuer à dynamiser le domaine de l’éducation au Maroc et à développer la diversité linguistique au sein des écoles marocaines. Ces nouveaux «changements» ont été par ailleurs opérés pour favoriser le plurilinguisme scolaire, un moyen efficace de développement personnel, de cohésion sociale et d’ouverture sur l’autre pour l’élève. Mais pas seulement. La maîtrise de plusieurs langues permettrait également de favoriser la dynamique culturelle et économique.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc