×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Managem nargue la conjoncture

Par Aïda LO | Edition N°:4734 Le 22/03/2016 | Partager
Des indicateurs en hausse malgré la chute des cours à l’international
Une baisse compensée par la hausse de la production
managem_conjoncture_034.jpg

L’orientation stratégique du groupe a été raffermie par le développement de la branche or, argent, cuivre et du cobalt. Des ressources qui devraient encore porter pour un bon moment les résultats de la minière surtout avec la découverte de nouveaux gisements

Malgré une demande mondiale de matières premières peu reluisante, Managem a pu s’en sortir sans grands encombres. Il faut dire qu’une grande partie du portefeuille de produits du minier s’est vu pénalisée par la chute des cours à l’international. Le cours du cuivre s’est placé en dessous de la barre des 4.600 dollars/tonne à fin décembre, alors qu’il côtoyait les 6.300 dollars/tonne un an plutôt. Une baisse de 20% qui a été précipitée par une demande flasque dans les marchés chinois puis américains. L’autre valeur refuge, l’or, a connu elle aussi une dépréciation de 27% à 970 dollars/once au terme de l’exercice 2015. L’argent a de son côté perdu en une année un peu plus de 17% pour se limiter à environ 11 dollars/once. Ce recul des cours des métaux de base a été contrebalancé par l’appréciation du dollar et la reprise de la production. Managem fait de la résistance face à la chute des cours des métaux sur les marchés internationaux en enregistrant des résultats en progression. Managem a vu donc son chiffre d’affaires consolidé s’établir à 4,31 milliards de DH, en hausse de 12% par rapport à 2014.

Le groupe minier a également pu améliorer ses indicateurs d'activité grâce à une optimisation de sa production et une réduction des cash-costs et des charges. L’excédent brut d’exploitation s’est chiffré à 1,41 milliard de DH, enregistrant une nette amélioration de 12% par rapport à l’année précédente. Le résultat d’exploitation a du coup, connu un rebond de 38%, s’établissant à 617 millions de DH. Son résultat financier affiche un retrait de 115 millions de DH, suite à la non-récurrence des gains réalisés sur les couvertures de change dollar/dirham au cours de l’année précédente. Il en ressort un résultat net part du groupe en augmentation de 13% pour atteindre 205 millions de DH. En tenant compte de ces résultats, la société distribuera un dividende de 20 DH unitaire, soit 5 DH de moins que l’exercice précédent.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc