×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Lorsque la toile invite la lumière

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4729 Le 15/03/2016 | Partager
L’exposition de Ouafaa Benjelloun se poursuit jusqu’au 28 mars à la Galerie Mine d’Art à Casablanca
«Nitescence» est une série de peintures récentes de l’artiste
nitescence_029.jpg

Ouafaa Benjelloun travaille ses toiles comme elle crée une sculpture ou un vitrail. A travers «Nitescence» elle joue sur les contrastes, la transparence et la lumière (Source: OB)

Pour sa première exposition, Ouafaa Benjelloun a investi les cimaises de la galerie Mine d’Art à Casablanca. L’artiste propose à travers «Nitescence» de découvrir près d’une vingtaine de toiles réalisées entre 2014 et 2016 jusqu’au 28 mars. L’exposition met en lumière un travail abstrait où la peintre laisse libre cours à son émotion. Sur chaque œuvre l’on peut relire le geste effectué lors de la création. Parfois libre, d’autre fois plus maîtrisé, les œuvres de Ouafaa Benjelloun mêlent des formes géométriques à celles plus arrondies avec toujours un point commun, un jeu de lumière omniprésent, d’où le titre de l’exposition «Nitescence». L’artiste, toujours en quête de la lumière joue également sur la transparence et les contrastes. «Il y a une envie de percer ce qui est sombre. J’aime faire ressortir la lumière», précise Ouafaa Benjelloun.

L’artiste qui peint maintenant depuis quelques années a commencé par s’intéresser à la sculpture et au vitrail. D’ailleurs, ses toiles ne sont pas sans rappeler le travail de ses deux disciplines, de par leur luminosité mais aussi au niveau de la perspective.  Elle s’est également penchée sur la calligraphie, que l’on retrouve subtilement intégrée dans certaines de ses œuvres. Une discipline qu’elle a personnalisée, en se permettant de réinterpréter les lettres avec beaucoup de liberté. Une écriture qui ne peut d’ailleurs pas être lue, une sorte de langage secret de l’artiste sur la toile. Pour réaliser ses œuvres, Ouafaa Benjelloun a une préférence pour l’acrylique. Parfois elle utilise aussi de la matière comme de la poudre de marbre ou encore le collage.

Née à Azrou, Ouafaa Benjelloun vit et travaille à Casablanca. Passionnée d’art depuis son plus jeune âge, grâce à un frère peintre, l’artiste a été fascinée par les formes et les couleurs, ce qui l’a poussé vers ses premiers essais dans la sculpture et le vitrail. Ces deux disciplines lui permettant d’être en contact direct avec la matière. Suite à sa formation en biologie à Rabat, elle travaillera dans le domaine pendant un certain temps avant de revenir vers sa passion, l’art, et plus particulièrement la peinture. Elle intègre alors une école d’art plastique à Casablanca pendant trois ans et se consacre pleinement à ses toiles.
 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc