×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Injaz Al-Maghrib
Démarrage de la 2e édition du Smart Start

Par L'Economiste | Edition N°:4726 Le 10/03/2016 | Partager
Pitch de 20 start-up issues du Company Program
Incubateurs et business angels ciblés

Injaz Al-Maghrib vient de démarrer la 2e édition de son programme Smart Start. Cette initiative vise à accompagner les jeunes qui ont préalablement suivi le Company Program, un plan de formation à la création et à la gestion d’entreprise. L’événement, qui s’est tenu le 8 mars à Casablanca, se voulait comme une rencontre entre des incubateurs potentiels, des business angels et 20 start-up en cours de création. «Notre objectif est de stimuler l’entrepreneuriat des jeunes, à travers l’apprentissage par l’action. Une démarche qui permet de créer et gérer des entreprises juniors durant l’année scolaire», précise Abbad Andaloussi, président d’Injaz Al-Maghrib.

Les start-up sélectionnées ont suivi au préalable 6 mois de mentoring. Les entrepreneurs en herbe ont été également encadrés par leurs mentors respectifs dans le montage de leur business plan. Ils ont suivi une série de formations portant sur les techniques de développement personnel dans l’objectif d’améliorer leurs soft skills par des cabinets spécialisés. «Il ne faut pas douter de la motivation des jeunes et de leur rage de gagner. C’est pour cela que nous devons échanger sur la capacité à créer et à recréer des entreprises», explique Youssef Rouissi, directeur général adjoint d’Attijariwafa bank. Ces TPE ont été créées ou choisies par l’association en se basant sur un nombre de critères, notamment: jeunes ayant un véritable projet de création d’enteprise, étudiants universitaires ayant suivi le Company Program ou encore des juniors entreprises qui comptent 1 à 6 personnes. «Ce n’est qu’un début, il faut laisser le temps au temps et dans quelques années, nous allons voir des centaines, sinon des milliers d’entreprises éclore», soutient Andaloussi. Pour concrétiser cette vision, Injaz Al-Maghrib offre un accompagnement personnalisé à ses «poulains» qui suivent des cycles de formations censés combler le gap qui existe entre l’enseignement public et l’écosystème entrepreneurial. Une fois la partie mentoring bouclée, les bénéficiaires présentent leurs projets devant un parterre d’investisseurs et d’incubateurs en vue de recevoir des financements.

Profils variés

Le staff de l’association fondée par la SNI a privilégié le «pitch» pour faciliter le networking entre start upper et incubateurs. Aperçu des projets sélectionnés et de leurs mentors. Dans le best-of cette année, figure E-Tour. Une start-up qui propose un guide mobile touristique (mentor: Attijariwafa bank).
Autre structure originale, Wladna qui est spécialisée dans le babysitting et la garde d’enfants dans des espaces adaptés ou à domicile (mentor: CIH). La start-up Bio Esca a pour sa part développé une crème anti-rides à base de concentrés naturels (mentor: Royal Air Maroc). Il y a aussi le concept Abidap qui œuvre dans la location de voitures B to B en ligne (mentor: NAGD). Autre business model qui séduit: Cosplay Univers qui a choisi l’originalité comme son nom l’indique en développant l’aménagement de cafés basés sur la culture japonaise (Manga et Japanime) et le gaming (mentor: Entrepreneur). La microentreprise Atlassia a pour sa part opté pour l’économie collaborative en réalisant une plateforme en ligne axée sur le crowdfunding ou encore le co-working (mentor: CDG Développement).
Le segment énergie renouvelable était aussi présent avec Green Inventors Energy qui produit des sacs à dos contenant un module solaire photovoltaïque (mentor: RAM). Un marché où s’est également positionné Para Energy qui fabrique des parasols photovoltaïques générant de l’énergie électrique (mentor: Entrepreneur). Enfin, Eco-Dôme construit des dômes écologiques conçus comme un habitat destiné à l’hébergement de touristes (mentor: RAM). 

A. At
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc