×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Coup de projecteur sur l’art sahraoui

Par L'Economiste | Edition N°:4720 Le 02/03/2016 | Partager
L’évènement se poursuit à l’Espace Expressions CDG jusqu’au 31 mars
«Reflets Sud» propose au-delà de l’exposition, de la musique, de la poésie…

 «Reflets Sud» est le premier évènement du genre, à faire la part belle à l’art sahraoui en invitant 8 artistes des provinces du Sud à venir faire découvrir leur univers artistique et plastique (Source: Fondation CDG)

Pour la première fois, une exposition collective met en valeur les travaux d’artistes issus des provinces du Sud. L’évènement organisé par la Fondation CDG en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) se poursuit à l’Espace Expressions CDG à Rabat jusqu’au 31 mars.  
A travers l’exposition-atelier «Reflets Sud», Fatima Aijou, Ahmed Bibaoune, El Imam Djimi, Brahim El Haissan, Erragueb El Haissan, Toufa Harah, Manna Idaali et Tayeb Nadif mettent en avant une génération d’artistes créatifs représentant fièrement leur région et disposant d’atouts artistiques distinctifs. «Une telle exposition révèle une face encore peu connue de ces provinces. Dans ces régions, comme ailleurs dans le Royaume, de nouvelles dynamiques culturelles sont à l’œuvre: à Laâyoune, Guelmim, Ouarzazate, Agadir ou Tan Tan, des créateurs participent à égalité, à l’effervescence des arts plastiques qui a marqué le Maroc de ces dernières décennies», souligne Driss El Yazami, président du CNDH. Ces huit artistes ont été sélectionnés avec la collaboration  de Bouchta El Hayani, artiste-partenaire de la fondation CDG, et sur proposition de Brahim El Haissan, artiste, écrivain, poète et critique d’art du Sud. Chacun d’entre eux puisent ses traits artistiques dans  différents courants et écoles, ainsi que dans diverses expressions: abstrait, figuratif, sculpture, installation… L’exposition est une véritable immersion dans l’univers de l’art sahraoui. L’expo-atelier s’est déroulée en trois temps forts. L’évènement a démarré avec le vernissage qui a eu lieu le 9 février, et s’est poursuivi  dans un deuxième temps, le lendemain avec une expo-réalité. Celle-ci a été animée tout au long d’une semaine, par les artistes exposants qui ont réalisé ensemble une grande toile sous forme de  triptyque de dimension 3m x 1,40m autour du thème: «De la préhistoire à l’art moderne». La création de cette œuvre, qui a pu être suivie en direct par le public, a été dévoilée le 16 février lors de la séance de finissage.
Par ailleurs, cette exposition a également été ponctuée par une table ronde sur les arts plastiques dans les provinces du Sud et des visites scolaires et pour les étudiants qui se poursuivent durant le mois de mars. Au programme également: une soirée musicale hassanie à la Bibliothèque nationale du Royaume (BNRM) le 5 mars, la présentation des publications du Centre des études sahariennes en présence des auteurs le 10 mars et une soirée de poésie hassanie le 18 mars à l’Espace Expressions CDG.
Aïda BOUAZZA
 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc