×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4695 Le 27/01/2016 | Partager

    ■ Un grand requin bondit à bord d’un bateau
    Un requin de grande taille a semé la panique parmi des marins aux Emirats arabes unis lorsqu’il a bondi sur le pont de leur bateau de pêche et a tenté d’attaquer l’un d’eux, vient de rapporter la presse locale. L’incident a eu lieu dimanche dernier au large de Fujeirah, l’un des sept membres de la fédération des Emirats. «Un membre d’équipage était en train de fixer une ligne de pêche quand un requin mesurant plus de deux mètres a surgi hors de l’eau derrière lui et a cherché à la manger. En quelques secondes, il était au milieu du bateau après avoir fait un bond de trois mètres pour atteindre le pont», a raconté Hamza Al Sharaa, un marin de 37 ans témoin de la scène. L’animal a été tué à coups de bâton sur la tête et aucun des pêcheurs à bord n’a été blessé, a précisé Sharaa au National.o

    ■ Une chienne qui court un semi-marathon
    Un chien qui court un marathon, c’est possible! Une chienne de deux ans et demi a couvert le semi-marathon d’Elkmont, en Alabama, avec un temps honorable de 1h32 minutes et 56 secondes, se classant virtuellement septième d’une épreuve où elle n’était pas inscrite! Interrogée par «Runner’s World», sa propriétaire April Hamlin a fait part de son embarras car elle craignait que son compagnon dérange les participants. La performance de Ludivine l’a surprise, d’autant qu’elle est d’ordinaire «très paresseuse». Pourtant, après avoir échappé à sa vigilance, elle a littéralement tout donné. «Je l’ai d’abord aperçue dans le parking, avant la course, explique Jim Clemens, un participant. Elle sautait dans tous les coins». L’animal n’a jamais quitté les coureurs.
    La chienne n’a jamais relâché ses efforts, sauf pour inspecter la dépouille d’un lapin mort, jouer dans les cours d’eau ou partir à la rencontre des vaches. Une fois la ligne d’arrivée franchie, la chienne a arrêté de courir, afin d’adopter une allure modérée. Des bénévoles ont alors accroché une médaille à son cou, avant de la prendre en photo. Une véritable championne!

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc