×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Rétrospective 2014

Prêt emprunt de titres: Faux départ!

Par L'Economiste | Edition N°:4432 Le 31/12/2014 | Partager

Une nouvelle année perdue en matière de réforme du marché financier. Certes le prêt emprunt de titres est opérationnel depuis octobre. Mais, en l’absence d’un marché à terme, le dispositif n’emballe pas les institutionnels.
De plus, les opérateurs relèvent déjà plusieurs lacunes au cadre légal. Le prêt emprunt de titres est l’un des principaux mécanismes censé améliorer la liquidité du marché. La faiblesse des échanges sur le marché s’est traduite par la dégradation de la place casablancaise de plusieurs indices de référence pour les investisseurs internationaux. Le manque de profondeur du marché laisse également très peu de choix. Avec 77 sociétés inscrites à la cote, la Bourse de Casablanca fait à peine mieux que celle de Tunis, le plus petit marché de la région Mena. C’est dire que la réforme du marché boursier en particulier urge. Clairement, la place est un gros point faible dans le dossier de promotion de Casablanca Finance City.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc