×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La CGEM prospecte les PME régionales

Par L'Economiste | Edition N°:4432 Le 31/12/2014 | Partager
Un road-show qui se poursuit jusqu’à fin janvier
Objectif: créer un maillage de PME-TPE autour de grands donneurs d’ordre

Le road-show de la CGEM s’inscrit dans une logique de maillage PME, TPE, start-up et grandes entreprises autour de grands donneurs d’ordre. Une sorte de relais au concept d’écosystème industriel

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’apprête à lancer une opération de séduction envers les PME/TPE et autres start-up dans les régions.  Et c’est la Commission «Partenariat grandes entreprises/PME», qui pilote cette tournée régionale, qui vient de démarrer et qui se poursuit jusqu’à fin janvier 2015. Selon Faïcal Mekouar, président de la Commission GE-PME de la CGEM, l’objectif de ce road-show est «d’informer les entreprises des régions sur les missions de cette commission». L’intérêt étant d’enclencher une dynamique bénéficiant à la grande entreprise (GE), la PME, la TPE, ou encore les start-up…  A cet effet, la Commission pilote a initié un processus de communication pour expliquer sa mission et initier le recrutement régional de grandes entreprises susceptibles de fédérer autour d’elles une population significative de PME et de TPE. Un réseau d’entreprises qui a le potentiel d’initier le recrutement à l’échelle régionale et de fédérer un tissu de PME-PMI.
Le road-show devra ratisser le plus large possible. Pour optimiser les retombées, la Commission de la CGEM  s’adosse principalement sur l’ensemble des affiliés et adhérents de la Confédération à l’échelle territoriale. Cette approche permettra également de s’adresser, voire recruter les autres entreprises de la région (non adhérentes du patronat) pouvant être intéressées par la démarche, tient à préciser Mekouar, le président de la commission.
Bien évidemment, cette caravane de prospection régionale vise à enclencher une dynamique de construction de partenariat durable et de sensibilisation du tissu des entreprises à l’échelle locale. D’ailleurs, la démarche de la CGEM n’exclut aucune filière.
Pour la Confédération patronale, cette opération permettra de «promouvoir une nouvelle approche de la relation entre grandes entreprises et les TPME, en créant un réel partenariat où chacune des parties trouve son intérêt». Le message est on ne peut plus clair, car l’intérêt de la démarche consiste à sortir des clichés qui considèrent que la CGEM est une affaire exclusive aux grandes entreprises. L’approche filière pourrait être un corollaire de notre démarche, l’objectif étant essentiellement de construire un maillage pérenne de PME et TPE autour de grands donneurs d’ordre», soutient Faïcal Mekouar. Un schéma qui vient relayer le concept d’écosystèmes et de création de valeur, tel que défendu par le ministère de l’Industrie, autour de groupements économiques. Selon ses initiateurs, cette action de proximité devra toucher toutes les régions du Maroc. Elle a été organisée en collaboration avec toutes les antennes régionales de la Confédération patronale.
A. At

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc