×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Casablanca Le plan d’actions prioritaires prorogé

    Par L'Economiste | Edition N°:4427 Le 24/12/2014 | Partager
    Certains volets accusent du retard
    Sécurité, mobilité, espaces verts, éclairage public…
    Les travaux se poursuivront jusqu’à juin 2015

    A fin 2014, la majorité des axes du PAP sont loin d’être réalisés à 100%

    Les retards pris sur les chantiers de plan d’actions prioritaires (PAP) du Grand Casablanca imposent un nouveau rythme. Les travaux devront se poursuivre jusqu’à mi-2015. D’ici là, c’est l’heure de vérité pour les autorités locales. A une semaine du Nouvel an, Khalid Safir, wali du Grand Casablanca, a dressé le bilan de ce plan d’actions. Cette sortie était l’occasion de présenter l’état d’avancement des différents chantiers. Lancé début 2014, le PAP, dont le coût global s’élève à 2,8 milliards de DH,  a été concocté, rappelons-le, au lendemain du discours royal du 11 octobre dernier, qui avait tancé les élus sur le mode de gouvernance de la ville.
    Si sur certains volets comme les voiries, les travaux semblent bien avancés (80%), d’autres ont visiblement accusé du retard par rapport au calendrier. Il s’agit notamment des «espaces verts et divertissement» (20%), «sécurité et circulation» (30%), «assainissement et éclairage public» (30%) et «réhabilitation des quartiers sous-équipés» (40%). «Ce retard s’explique par le temps nécessaire à l’élaboration des études préalables au lancement des appels d’offres», argue un chef de service à la wilaya.
    Une grande partie des travaux sur les espaces verts concerne l’autoroute urbaine et les pénétrantes de Casablanca (dont les marchés sont en cours de lancement). Le parc de la Ligue arabe, dont les travaux d’aménagement ne vont démarrer qu’en 2015, figure aussi parmi ces espaces verts à réhabiliter.
    Les études sur les 500 caméras de surveillance, qui seront placées dans les carrefours et les grandes artères, tardent également à voir le jour. Le renforcement du parc existant de bus (par l’acquisition de 200 véhicules), n’a jusque-là pas été réalisé non plus. Par ailleurs, les Casablancais remarquent aussi des retards inexplicables sur des travaux de voiries, qui semblent traîner pendant des semaines, voire des mois sur certains axes névralgiques de la métropole. «Des contraintes invisibles peuvent parfois entraver la bonne marche des travaux: c’est le cas par exemple de la densité de la circulation, les intempéries, des réseaux défectueux…», poursuit la même source à la wilaya. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’exécution du PAP ne s’achèvera pas avec l’année en cours. Les autorités se donnent encore un délai supplémentaire jusqu’à juin 2015 pour achever l’ensemble des actions programmées.  La partie «voiries» englobe notamment la réalisation de 15 giratoires et l’aménagement des grands axes de la métropole. Celle des «espaces verts et divertissement» compte outre les pénétrantes/accès de la ville, le parc de la Ligue arabe, le zoo de Aïn Sebaâ et la rénovation du complexe sportif Mohammed V. Quant au volet «sécurité et circulation», il concerne l’installation de caméras de surveillance, l’acquisition de nouveaux bus, l’installation d’un poste central de régulation de la circulation et l’acquisition de matériel pour améliorer la capacité d’intervention des forces de l’ordre.
    Rappelons que plusieurs chefs de services du Conseil de la ville, en charge de ces axes, font l’objet d’une enquête, menée actuellement par la Cour des comptes, sur leur gestion des marchés publics.
    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc