×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 195.938 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 234.695 articles (chiffres relevés le 4/6 sur google analytics)
Société

Forum mondial des droits de l’Homme
Des libertés d’Internet au droit des migrants

Par L'Economiste | Edition N°:4411 Le 02/12/2014 | Partager
Une riche variété de thèmes autour des droits humains
Pour des débats passionnés

Les dialogues ont été riches en enseignements, réunissant quelque 7.000 participants venus de 95 pays, entre personnalités, militants et visiteurs

Même frustration que celle du visiteur du musée du Louvre à Paris, impossible pendant cet événement à Marrakech de tout découvrir en une seule visite. Le 2e Forum mondial des droits de l’Homme, qui a pris fin le 30 novembre dernier, a été décliné en 50 sessions thématiques pour le seul village du forum. Quatre jours pour aborder des sujets hautement symboliques, comme l’abolition de la peine de mort, les traditions religieuses, la promotion des droits des personnes en situation de handicap, l’accès à la justice ou le droit à l’éducation pour tous. Les dialogues ont été riches en enseignements, réunissant quelque 7.000 participants venus de 95 pays, entre personnalités, militants et visiteurs (cf. notre édition du lundi 1er décembre www.leconomiste.com).
- Protéger et promouvoir les droits des personnes âgées
“La place naturelle d’une personne âgée est au sein de sa famille”
Personne ne conteste les droits des personnes âgées, mais quels moyens efficaces pour les protéger en cas de maladie, invalidité, maltraitance? De nombreux pays doivent faire face à une crise de vieillissement démographique, comme le Maroc avec un déclin abrupt de la fécondité. Plusieurs défis sont à relever pour l’accompagner. Le premier étant de vivre longtemps, mais vivre longtemps en bonne santé. La question des transformations de la structure familiale est également posée. Nous voyons aujourd’hui des familles à quatre générations, faisant des jeunes comme des personnes âgées un capital humain utile à toute société. Alors que les politiques publiques ne parlent que de crise des retraites et de coûts consécutifs aux problèmes de santé liés au vieillissement, le spectre est bien plus large, intégrant l’emploi, la lutte contre le handicap, l’exclusion, la précarité, les loisirs… Les données au Maroc, communiquées en 2008, comptabilisent 3 millions de personnes âgées. 52% sont des femmes, 82% des analphabètes, 58% ont des maladies chroniques, plus de 80% n’ont pas de couverture médicale et 60% parlent de solitude. Un observatoire national des personnes âgées est en projet, afin de rassembler informations et statistiques sur leur situation au sein de leur famille. Ces données devraient permettre d’élaborer par les décisionnaires des pistes efficaces à leur égard.

- Internet et libertés
“Nous sommes des hommes bioniques, un ordinateur collé à notre peau”
Imaginez qu’un jour, réseaux sociaux et moteurs de recherche ne nous fournissent qu’un type d’information. Si le serveur, mis à notre disposition, venait à nous manipuler. C’est aujourd’hui peu probable, pourtant le conseil de cette session a été de rester conscient et de ne jamais se défaire de son regard critique. Les opérateurs téléphoniques savent, seconde par seconde, ce que l’on fait, où l’on se trouve et où on va. Une production infinie de données sur nos activités, mises à jour par les outils de mobilité, et réunies dans celui que l’on nomme le Cloud. “Nous n’avons jamais été si proches de vivre dans une société si surveillée, sous contrôle permanent”. Aujourd’hui, Etats et entreprises peuvent lire la totalité des conversations et échanges de toute une population. La bonne nouvelle, c’est que cette révolution numérique donne autant de pouvoir à ces Etats qu’aux populations. “Une forme d’équilibre”. Les lanceurs d’alertes par exemple, ceux qui publient des informations confidentielles sur les sociétés, seront toujours plus nombreux à l’avenir. “Le numérique renouvelle l’action citoyenne”.

- Dynamiques migratoires
“Pour une migration africaine digne”
Enfin, il était question ici des droits des migrants. Pendant que le monde met en place des mesures de contrôle de migration, de répression, de criminalisation, poussées par la mondialisation et le repli identitaire, la pensée unique est en effet sécuritaire, privilégiant le retour des migrants plutôt que l’aide à leur installation dans les pays d’accueil. Auparavant terre de traversée, le Maroc est devenu une terre d’asile, avec le durcissement des passages vers le Nord. De plus en plus de migrants souhaitent, à défaut de se rendre en Europe ou de retourner dans leurs pays d’origine instables, trouver un travail dans le Royaume. Les régions du Sud comptent de nombreux migrants employés dans les secteurs de l’industrie, de la pêche ou de l’élevage, contribuant au développement économique du pays et à leur propre survie. “Mais le problème de respectabilité persiste, avec des salaires plus bas pour de longues heures de travail. Nous voulons l’égalité des chances”. La société civile des migrants commence aujourd’hui à s’organiser et à se mobiliser.

Le Forum en chiffres

- 7.000 participantes et participants
- 95 nationalités
- 750 bénévoles
- 397 journalistes
- 160 activités
- 100 sujets débattus
-50 forums thématiques
- 41 activités autogérées
- 20 événements culturels
- 18 activités internes
- 11 ateliers de formation
- 6 expositions
- 300 partenaires, dont 18 sponsors et mécènes.

Stéphanie JACOB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc