×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Régions

    Tanger/Santé: Un centre de prévention du cancer lancé

    Par L'Economiste | Edition N°:4200 Le 28/01/2014 | Partager
    8,5 millions de DH pour ce bâtiment situé en plein centre-ville
    Il cible une population féminine d’entre 30 et 69 ans

    Le centre de détection précoce inauguré par la Fondation Lalla Salma de prévention  et traitement des cancers est situé en plein centre-ville et devra intéresser une population de femmes d'entre 30 et 69 ans

    Un pas de plus dans la lutte contre le cancer. Un centre de référence de santé reproductive et de détection des cancers du sein et du col utérin a été inauguré vendredi dernier à Tanger par la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma de prévention et traitement des cancers. Le centre est situé en plein centre-ville avec comme cible la population urbaine de la wilaya de Tanger. Il dispose de plusieurs salles de consultation, d’un local pour échographies, mammographies, colposcopie (consultation via instruments optiques du col utérin) ainsi qu’une pharmacie et un local de formation continue. Le centre abrite également le bureau régional de la Fondation Lalla Salma de prévention et traitement des cancers en charge de l’établissement. D’une superficie de 800 m2, sa construction et son équipement ont nécessité un investissement de 8,5 millions de DH.
    Ce centre peut assurer 6.000 consultations par an pour le dépistage et le diagnostic précoce des cancers du sein et du col utérin. Sa création s’inscrit dans le cadre du Plan national de prévention et de contrôle du cancer (2010-2019), développé en étroite collaboration avec le ministère de la Santé. Il permet ainsi l’extension du programme de détection précoce du cancer du col utérin et de dépistage et diagnostic du cancer du sein, à la préfecture de Tanger-Assilah, selon le ministère de la Santé.
    Le programme de détection précoce des cancers du sein et du col utérin cible une population de près de 100.000 femmes d’entre 45 et 69 ans pour le dépistage du cancer du sein, et près de 135.000 femmes âgées entre 30 et 49 ans pour le cancer du col de l’utérus, selon des chiffres issus de la Fondation Lalla Salma.
    Ces mêmes activités sont également assurées au niveau de six autres régions. C’est le cas de Rabat-Salé-Zemmour-Zaïr, Meknès-Tafilalet, Fès-Boulemane, Marrakech-Tensift-El Haouz, le Grand Casablanca et Gharb-Chrarda-Beni Hssen. Ils couvrent une population cible d’environ 1,5 million de femmes.


    De notre correspondant, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc